L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur Joseph Marie Mendimi Nkodo

Placentite à P. falciparum et VIH à Yaoundé au Camerounnote

Auteurs : J.M. MENDIMI NKODO, E.T. MBOUDOU, C.A. KABEYENE OKONO, A. SAME OKOBO, J.M. DANGOU, J.L. ESSAME OYONO, M.C. MOAMPEA MBIO, A. FEWOU - Cameroun

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5609 - Août/sept. 2009 - pages 435-440


Résumé

Afin de décrire les profils histologiques des placentas en cas de co-infection P. falciparum - VIH, nous avons mené de mai à septembre 2006 une étude prospective dans le service de maternité de l’Hôpital Gynéco-obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé (Cameroun). Deux cents des 580 parturientes de ce service de maternité, remplissant nos critères d’inclusion sont réparties en quatre groupes de 50 à savoir : (G1) VIH négatif et P. falciparum négatif : (G2) VIH négatif et P. falciparum positif : (G3) VIH positif et P. falciparum négatif : (G4) VIH positif et P. falciparum positif. Ceci après la réalisation d’une part des tests rapides de paludisme et de VIH sur les échantillons de sang recueillis entre les cotylédons placentaires et, d’autre part, la détermination par Polymérase Chain Reaction (PCR) de leurs véritables états infectieux.
Dans notre série, l’âge moyen est de 28,4 ± 2,8 ans. L’analyse des données sociodémographiques n’a révélé aucune différence significative ni pour l’âge (p = 0,081), le statut matrimonial (p = 0,334), ou encore le nombre d’accouchement (p = 0,292). Les cinq classes lésionnelles suivantes sont rencontrées :

  • Présence de parasites,
  • présence de cellules inflammatoires dans les espaces intervilleux macrophages, monocytes et polynucléaires,
  • dépôts de pigments malariques et de substance fibrinoïde dans l’espace périvilleux,
  • altérations syncytiotrophoblastiques,
  • amincissement de la lame basale trophoblastique.

La comparaison des quatre groupes constitués par rapport à ces lésions histologiques montre une différence statistiquement significative (P < 0,0001). Ce qui nous fait penser qu’une meilleure connaissance de la co-infection paludisme et VIH, notamment chez la femme enceinte s’impose compte tenu du coût humain et économique de ces deux affections en Afrique au sud du Sahara.

Summary

In an attempt to describe the histological profile of placenta co-infected by P. falciparum-HIV, we carried out a prospective study by cross sectional survey at the Gynaeco-Obstetrics and Paediatric Hospital in Yaounde-Cameroon, from May to September 2006. Among the 580 patients consulting in the maternity service, 200 fulfilled the criteria for inclusion in our study and were divided into four groups of fifty each, thus: G1 - HIV negative and P. falciparum negative; G2 - HIV negative and P. falciparum positive; G3 - HIV positive and P. falciparum negative; G4 - HIV positive and P. falciparum positive.
This classification was done after carrying out malaria and HIV rapid (kits) tests on placental cotyledon blood samples on one hand and the determination by PCR (Polymerase Chain Reaction) of the infectious physiological state of patients on the other hand. The average age of patients was 28.4 ± 2.8 years. The socio-demographic data did not reveal any significant difference in line with the patients age (p = 0.081), the matrimonial status (p = 0.334), or the number of births (p = 0.292).
The following five classes of lesions were observed:

  • The presence of parasites,
  • presence of inflammatory cells within the intervillous spaces (macroplages, monocytes and polynuclear antibodies),
  • deposition of malarial pigment and fibrinoid substance in the perivillous space,
  • syncytiotrophoblastic deteriorations,
  • thinning of the basal trophoblastic strip.

The comparison of the histological lesions observed from the four constituted groups showed a significant difference (P < 0.0001). This leads us to the conclusion that the study of malaria-HIV co-infection, particularly in pregnant women necessitates further research, taking into consideration the human and economic impact of these two infections in sub-Saharan Africa.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,7 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1384 fois, téléchargé 91 fois et évalué 6 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !