L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Lésions précancéreuses du col utérin et infection VIH à Brazzavillenote

Auteurs : J.F. PEKO, S. BUAMBO, M. DIAFOUKA, J. NSONDE-MALANDA, A. NGOLET - Congo-Brazzaville

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5610 - Octobre 2009 - pages 532-536


Résumé

Le cancer du col utérin est un problème de santé publique dans les pays en développement (1). Au Congo, le cancer du col utérin est le premier cancer gynécologique et d’après une étude précédente (2), ayant porté sur la population générale de femmes, tout statut sérologique VIH confondu, la fréquence des Lésions Précancéreuses du Col utérin (LPC) est de 31,6 %.
Objectif : Déterminer le profil épidémiologique et anatomo-pathologique des lésions précancéreuses du col utérin (LPC) chez les femmes vivant avec le Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH).
Patientes, matériel et méthodes : Il s’agit d’une étude prospective menée au CHU de Brazzaville de janvier à juillet 2004. Le recrutement des femmes s’est fait au Centre de Traitement Ambulatoire (CTA). Etaient retenues dans cette étude, les femmes asymptomatiques vivant avec le VIH, non soumises aux antirétroviraux, dont l’âge variait entre 20 et 59 ans. L’outil de travail était un questionnaire dans lequel devait être mentionné, outre l’identité et l’adresse, le taux de CD4, les données socio-économiques, les antécédents gynécologiques et obstétricaux, les résultats colposcopique et histologique des biopsies réalisées sur les zones suspectes. La technique histologique utilisée, était celle des coupes en paraffine colorées, à l’hématoxyline éosine. La classification retenue pour les LPC, était celle de Bethesda qui reconnaît les lésions de bas grade (condylome et CIN I), les lésions de haut grade (CIN II et CIN III).
Résultats : Dans le cadre d’une étude prospective 48 patientes asymptomatiques vivant avec le VIH, ont bénéficié d’une colposcopie couplée aux testes au Lugol et à l’acide acétique à 4 %. La colposcopie était positive dans 52 % (n = 25). La confirmation histologique des LPC était faite sur 21 des 25 biopsies soit une sensibilité de 84 %. La fréquence relative des LPC chez les femmes asymptomatiques vivant avec le VIH étaient estimée à 38,1 %. Un pic de fréquence est observé entre 36 et 40 ans. L’âge moyen des patientes était de 35 ans avec des extrêmes de 26 et 50 ans. Il s’agit de femmes le plus souvent jeunes, instruites, mariées, multipares, exerçant un emploi ou une activité génératrice de revenus. Les lésions de bas grade (condylome et CIN I) représentent 38,2 % (n = 8). Celles de haut grade (CIN II et CIN III) 61,8 % (n = 13). Ces lésions de haut grade étaient plus retrouvées chez les femmes, avec un taux de CD4 compris entre 200 et 300/mm3. Les altérations morphologiques liées à la participation du papilloma virus (HPV) dans ces LPC étaient présentent dans 80,9 %.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1081 fois, téléchargé 122 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !