L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Profil actuel des pleurésies séro-fibrineuses au Sénégal : émergence des pathologies auto-immunesnote

Auteurs : S. NDONGO, A. POUYE, S.O. CHAVEY, M.M KA, T.M DIOP - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5611 - Novembre 2009 - pages 585-591


Résumé

La pleurésie séro-fibrineuse est la présence dans la cavité pleurale d’une quantité anormale de liquide jaune citrin ou séro-hématique avec un taux de protéine supérieur à 30 g/l. Dans les pays développés, ses causes actuelles sont dominées par les néoplasies. En Afrique, le caractère endémique de la tuberculose laisse entrevoir un profil étiologique différent. Les rares études disponibles retrouvent une fréquence élevée de l’origine tuberculeuse soutendue par une forte prévalence de l’infection à VIH. Les objectifs de notre travail étaient de situer l’importance des pleurésies séro-fibrineuses dans la pathologie générale dans un service de médecine interne africain, et de déterminer leur profil étiologique actuel.
Il s’agissait d’une étude rétrospective portant sur les dossiers des patients hospitalisés pour une pleurésie sérofibrineuse à la clinique médicale I du C.H.U Aristide Le Dantec de Dakar. La période d’étude allait du 1er janvier 2000 au 31 décembre 2005 soit 6 ans. Ont été inclus tous les dossiers des patients hospitalisés pour pleurésie sérofibrineuse durant cette période. Ont été exclus les dossiers des patients dont les données cliniques et paracliniques ne permettaient pas l’individualisation et l’exploitation d’une étiologie. Cent six dossiers ont été colligés sur 8563 toutes pathologies confondues, soit une prévalence de 1,70 %. La moyenne d’âge des patients était de 37,5 ans avec des extrêmes de 19 et 98 ans. Le sex-ratio était de 1,3 (61H/45F). La fièvre constituait la manifestation la plus fréquente : elle était présente chez 97 patients (91,5 %). La dyspnée était observée chez 56 patients soit 52,8 %. Le syndrome d’épanchement pleural était unilatéral chez 70 patients dont 30 à gauche et 40 à droite. Dans 46 cas il était bilatéral. Les étiologies étaient dominées par la tuberculose avec 87 cas soit 82,07 %. La tuberculose était multifocale dans 65 cas, elle était suivie par les maladies de système (16,03 %). Deux cas de mésothélium pleural ont été diagnostiqués.
La survenue d’une pleurésie sérofibrineuse dans notre contexte pose des difficultés diagnostiques entre la tuberculose d’une part et les maladies auto-immunes notamment la polyarthrite rhumatoïde et le lupus érythémateux systémique d’autre part. En effet les marqueurs immunologiques tels que les anticorps antinucléaires et les facteurs rhumatoïdes peuvent être positifs au cours des processus chroniques comme la tuberculose et il n’existe aucun test pleural de certitude permettant de différencier ces étiologies. L’hypoglycopleurie est inconstante au cours de la tuberculose et peut être observée dans les pleurésies auto-immunes.

Summary
Current profile of pleurisies in Senegal: emergence of autoimmune diseases

Pleurisy is the presence in the pleural cavity of an abnormal quantity of liquid with a protein rate higher than 30 g/l. In the developed countries, its current causes are dominated by cancers. In Africa, the endemic character of tuberculosis lets foresee a different etiologic profile. The rare studies available find a high frequency of tuberculosis under tended by a strong prevalence of HIV. The objectives of our study were to determine the importance of the pleurisies in general pathology in an African service of internal medicine, and to find their actual current etiologic.
It was about a retrospective study carrying on the files of the patients hospitalized for pleurisy in the service of internal medicine of Aristide Le Dantec of Dakar. The study period went from January 1st, 2000 to December 31st, 2005. All the files of the patients hospitalized for pleurisy during this period were included. Were excluded patients which clinical and paraclinic data did not allow the individualization and the exploitation of an etiology.
Hundred six files were retained on 8563 all pathologies confused, with a prevalence of 1.70. The average age was 37.5 years with extremes of 19 and 98 years. The sex-ratio was 1.3 (61M/45W). The fever constituted the most frequent sign: it was present on 97 patients (91.5%). Dyspnea was observed among 56 patients. The pleurisy was unilateral on 70 patients including 30 on the left and 40 on the right. In 46 cases it was bilateral. The etiologies were dominated by tuberculosis with 87 cases. Tuberculosis was multifocal in 65 cases; it was followed by systemic diseases. Two cases of pleural mesothelioma were diagnosed.
The occurrence of pleurisy in our context raises diagnostic difficulties between tuberculosis on the one hand and systemic diseases in particular the rheumatoid arthritis and the systemic lupus on the other hand. Indeed the immunological markers such as the antinuclear antibodies and the rheumatoid factors can be positive during the chronic processes like tuberculosis and there, it does not exist any pleural test of certainty making it possible to differentiate these etiologies. The reduction of the rate of pleural glucose is inconstant during tuberculosis and can be observed in the autoimmune pleurisies.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(3,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1462 fois, téléchargé 122 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !