L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Professeur Julio Rakotonirina

Le gain de poids permet-il de prédire le pronostic d’un tuberculeux sous traitement ?note

Auteurs : E.J. RAKOTONIRINA, V.L. RAVELOMANANTSOA, H.E. RAKOTODRAZANANY, L. RAVAOARISOA, VD RANDRIANARIMANANA, JDM RAKOTOMANGA - Madagascar

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5612 - Décembre 2009 - pages 615-620


Résumé

Introduction : L’OMS encourage l’implication de la communauté dans la prise en charge et le suivi des tuberculeux. Mais, les agents de la communauté n’ont pas reçu de formation initiale sur la tuberculose. Et pourtant, ils devraient disposer de moyens simples et efficaces pour assurer le suivi clinique des tuberculeux à leur charge.
Objectif : Cette étude vise à déterminer l’intérêt et la validité du suivi de gain de poids sur le pronostic des tuberculeux en cours de traitement.
Méthodologie : Une analyse longitudinale des gains de poids cumulés, de 3 groupes de nouveaux cas à frottis positifs dans deux centres de traitement à Antananarivo ville, a été effectuée. Le groupe 1 correspond aux tuberculeux ayant réussi le traitement entre juillet 2005 et septembre 2005 (n = 94) ; les groupes 2 et 3 sont respectivement les cas d’échec (n = 50) et les cas de décès (n = 68 au départ) entre le 1er janvier 2003 et le 30 juin 2005.
Résultats : Trois différentes allures de gain de poids sont identifiées. Premièrement, les patients ayant réussi le traitement ont gagné en moyenne 1,5 kg, dès le premier mois. Le gain moyen augmente de manière constante pour atteindre 4,5 kg au 7ème mois. Deuxièmement, la courbe de gain de poids des malades ayant échoué le traitement suit celle des cas de réussite jusqu’au 2ème mois, mais, elle devient décroissante à partir du 5ème mois. Troisièmement, le gain de poids moyen des cas de décès est déjà inférieur à celui des cas d’échec et ceux qui ont réussi le traitement. Ceci, dès le premier mois et au deuxième mois, la différence devient très marquée car, au lieu de continuer à prendre du poids, ce groupe de malades en perd.
Conclusion : Le suivi du gain de poids pourrait constituer un outil pour les agents communautaires. Dès le moindre problème, ils devraient référer les malades au centre de traitement. Une amélioration de ces courbes, à travers une étude sur une grande taille est en cours.

Summary

Backgrounds: The WHO recommends the community involvement regarding the follow-up of tuberculosis patients. But, community workers didn’t receive any advanced course about tuberculosis. To provide patients’ medical follow-up, community workers should have simple and efficient tools.
Objective: To assess the validity of the weight’s gain follow-up regarding the prognosis of the TB patients.
Methods: A longitudinal analysis of 3 groups of TB patients was conducted. The 1st group includes TB patients who succeeded the treatment between July 2005 and September 2005 (n=94). The 2nd and the 3rd groups include respectively the failure cases (n=50) and the death cases (n=68) between January 2003 and June 2005.
Results: Three types of curve of weight’s gain were identified. First, the patients who succeeded the treatment won 1.5 kg during the first month. The gain increases and reaches 4.5 kg at the 7th month. Secondly, the weight’s gain of the TB patients who failed the treatment follows the weight’s gain of the TB patients who succeeded the treatment until 2nd month. But, it decreases after the 5th month. Third, although the difference is not significant, since the 1st month, the weight’s gain of deaths cases is already lower than the weight’s gain of the 1st and 2nd groups. At the 2nd month, the difference of weight’s gain becomes significant because, this group of TB patients lose weight.
Conclusion: The weight’s gain follow-up is a reference tool for the community health workers. In case of problem, they should refer the TB patients to the treatment center.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 10,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1605 fois, téléchargé 62 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !