L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Tendances évolutives des infections sexuellement transmissibles dans le service de dermato-vénérologie du CHU Lomé Tokoin : une étude rétrospective sur 12 ansnote

Auteurs : A. MOUHARI-TOURE, B. SAKA, K. KOMBATE, P. PITCHE, K. TCHANGAI-WALLA - Togo

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5612 - Décembre 2009 - pages 621-626


Résumé

Objectif : Déterminer les tendances évolutives des principaux syndromes d’infection sexuellement transmissible (IST) dans le service de Dermato-vénérologie du CHU Lomé Tokoin, depuis la mise en oeuvre de l’approche syndromique de la prise en charge (PEC) des IST par le Togo.
Patients et méthodes : Nous avons mené une étude rétrospective sur les dossiers des malades ayant consulté pour une IST dans le service de dermato-vénérologie du CHU Lomé Tokoin, au cours de la période allant du 1er janvier 1994 au 31 décembre 2005. Les patients de tout âge, chez qui au moins un syndrome IST a été diagnostiqué au cours de cette période, étaient inclus dans notre étude.
Résultats : Au cours de notre étude, nous avons examiné au total 1071 dossiers de patients chez qui un diagnostic d’IST a été posé (sur un total de 18911 dossiers) ce qui faisait des IST 5,7% des motifs des consultations à la clinique de référence. Ceci nous a permis de notifier 1107 cas d’IST (3,45 % des patients avaient présenté deux syndromes IST à la fois) au cours de la période de premier janvier 1994 au 31 décembre 2005. L’âge moyen de nos patients était de 27,3 ± 8,2 ans, avec des extrêmes de 1 à 73 ans. Le sex-ratio était de 1,7. Au cours de ces 12 années d’étude nous avons retrouvé 642 cas (59,94 %) de condylomes acuminés ; 155 cas (14,47 %) d’herpès génital ; 90 cas (8,4%) d’ulcération génitale ; 41 cas (3,83 %) d’écoulement vaginal ; 94 cas (8,69 %) d’écoulement urétral ; 10 cas (0,93 %) de bubon inguinal et 2 cas (0,28 %) de douleurs abdominales basses liée à une cervicite. On note une régression significative des prévalences des syndromes d’écoulement urétral, d’ulcération génitale et de bubon inguinal depuis 1994 (p < 0,05). Mais l’incidence des condylomes et des herpès génitaux demeure élevée.
Conclusion : L’incidence globale des IST demeure élevée (4,8 % en 2005) 12 ans après la mise en œuvre de l’approche syndromique de la PEC des IST. Cependant il existe un changement de profil des incidences des différents syndromes IST à la clinique de référence. Les syndromes d’écoulement urétral et d’ulcération génitale baissent significativement depuis 1994. Nos résultats reflètent la qualité de la PEC syndromique dans les Unités de Soins Périphériques.

Summary
Current tendencies of the sexually transmitted infections in dermatological clinic of CHU-Tokoin: A retrospective study over 12 years

Introduction: The objective of this study was to determine the evolutionary tendencies of the principal sexually trans-mitted infections (STI) in the clinic of Dermatology of CHU-Lome Tokoin; since the using of the syndromic approach in the management of the STI in Togo.
Patients and methods: We undertook a retrospective study on the medical files of the patients having consulted for STI in Dermatologic clinic of CHU-Lome Tokoin, during the period from January 1st, 1994 to December 31, 2005. The patients of any age, whose at least one syndrome STI was diagnosed during this period, were included in our study.
Results: During our study, we examined 1071 medical files of patients among whom a diagnosis of STI was posed (on a total of 18911 files), that corresponded with a prevalence of 5,7%. The mean age of our patients was 27,3 ± 8,2 years, with extremes from 1 to 73 years. The sex-ratio was 1,7. During these 12 years of study we found 642 cases (59,9%) of condyloma; 155 cases (14,5%) of genital herpes; 90 cases (8,4%) of genital ulceration; 41 cases (3,8%) of vaginal flow; 94 cases (8,7%) of urethral flow; 10 cases (0,9%) of bubo inguinal; 2 cases (0,3%) of low abdominal pains and 37 cases (3,5%) of STI mixed. We observed a significant regression of the incidence of the syndromes of urethral flow, genital ulceration and bubo inguinal since 1994 (p<0.05). But the prevalence of the condyloma and the genital herpes remained high.
Conclusion: Comparatively to a precedent period of using the syndromic approach, the prevalence of STI has dropped in the clinic. However there is a change of profile of the frequencies of the various STI in the dermatologic service of CHU-Lome Tokoin. The syndromes of urethral flow and genital ulceration drop significantly since 1994. On the contrary the frequencies of condyloma and genital herpes remain high. These results suggest the positive impact of syndromic approach on the curable STI.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 990 fois, téléchargé 13 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !