L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Le syndrome de Plummer-Vinson : aspects cliniques, paracliniques et thérapeutiques. A propos de 19 cas à Dakarnote

Auteurs : D. Dia, M.L Diouf, G. Diouf, M. Mbengue, M.L. Bassene, S. Fall, S. Diallo, A. Pouye, T. Moreira-Diop - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5704 - Avril 2010 - pages 189-192


Résumé

Introduction : le syndrome de Plummer-Vinson (SPV) ou dysphagie sidéropénique a été peu étudié en Afrique Noire malgré la fréquence des anémies ferriprives. Nous rapportons ses aspects épidémiologiques, cliniques, paracliniques et thérapeutiques chez 19 patients à Dakar.
Patients et méthode : il s’agissait d’une étude prospective dans le centre d’endothérapie digestive de l’hôpital Aristide Le Dantec de Dakar sur la période de juillet 2005 à mars 2007. Tous les patients qui présentaient à l’endoscopie un anneau membraneux au niveau de l’oesophage cervical compatible avec un SPV ont été inclus. Ceux dont les dossiers étaient incomplets ont été exclus.
Résultats : la prévalence du SPV était de 1,03%. Huit patients ont été exclus de l’étude et nos analyses ont porté sur 19 patients. L’âge moyen était de 37 ans et le sex-ratio de 0,21 (15 femmes). Le délai moyen du diagnostic était de 8 ans. La dysphagie était présente dans tous les cas et une anémie dans 79% des cas. Le transit baryté révélait une sténose régulière de l’oesophage cervical (100% des cas) et un diaphragme muqueux (18% des cas). L’endoscopie révélait une membrane annulaire sténo-sante chez tous les patients et la sténose était infranchissable dans 84% des cas. Tous les patients ont été dilatés par des bougies de Savary-Gilliard et l’évolution était satisfaisante.
Conclusion : le SPV a une prévalence de 1,03% dans notre centre d’endothérapie digestive ; il atteint les femmes jeunes avec une anémie ferriprive. La dilatation oesophagienne par bougies de Savary-Gilliard associée au traitement martial donne des résultats satisfaisants.

Summary

Introduction: few studies are done on the Plummer-Vinson’s syndrome (SPV) or sideropenic dysphagia in Africa, despite the frequency of iron deficiency anemia. We report the epidemiological clinical, paraclinical and therapeutical features about 19 cases in Dakar.
Patients and method: it was a prospective study in the center of digestive endotherapy of the hospital Aristide Le Dantec of Dakar, from July 2005 to March 2007. All the patients that presented an upper esophageal web compatible with a SPV to the endoscopy were included. The incomplete files were excluded.
Results: the prevalence of the SPV was 1.03%. Eight patients were excluded from the study and our analyses concerned 19 patients. The average age was 37 years and the sex-ratio 0.21 (15 women). The average delay of the diagnosis was 8 years. Dysphagia was present in all cases and anemia in 79% of the cases. The barium swallow X-ray revealed a uniform stenosis of the cervical esophagus (100% of cases) and a cervical web (18% of cases). The endoscopy revealed an annular membrane with stenosis in all cases and the stenosis was insur-mountable in 84% of cases. All the patients were successfully treated by esophageal dilatation with Savary-Gilliard’s bougies and iron supplementation.
Conclusion: the prevalence of SPV in our digestive endotherapy center is 1.03%; the young women with iron deficiency anemia are mainly affected. Esophageal dilatation by Savary-Gilliard’s candles associated to martial treatment gives good results.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,3 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1248 fois, téléchargé 99 fois et évalué 3 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !