L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Le tétanos néonatal, affection toujours d’actualité au Sénégalnote

Auteurs : P.S. SOW, G.E.A. PODA, M.SEYDI, S.A.DIOP, S. NIANG N.M. MANGA, N.M. DIA BADIANE, C.T. NDOUR, M.SOUMARE, B.M. DIOP - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5706 - Juin 2010 - pages 323-328


Résumé

Objectifs : Le tétanos néonatal demeure un problème de santé publique dans les pays en voie de développement malgré l’existence d’un vaccin efficace et peu coûteux. C’est dans ce contexte que s’inscrivait ce travail qui avait pour objectif de décrire les aspects épidémiologiques du tétanos néonatal au Sénégal de 2000 à 2006 en vue de formuler des recommandations pour son élimination.
Patients et méthodes : Il s’agissait d’une étude rétrospective qui a concerné tous les cas de tétanos néonatal hospitalisés au CHU de Fann à Dakar et tous les cas recensés dans les différentes régions du Sénégal de 2000 à 2006. Une vérification a été faite pour éviter les doubles notifications. Pour chaque cas ont été notés : l’état vaccinal de la mère, le lieu de l’accouchement, la porte d’entrée du tétanos, l’évolution, l’âge et le sexe du nouveau-né. La saisie et l’analyse des données ont été faites grâce au logiciel Epi-info 6.0. Le test de CHI² a été utilisé et la valeur p inférieur ou égal à 0,05 a été retenue comme seuil de signification.
Résultats : Dans ce travail, nous avons recensé de 2000 à 2006, 222 cas de tétanos néonatal au Sénégal. Parmi ceux-ci, 99 provenaient du CHU de Fann. Le sex-ratio était égal à 1,5. Au CHU de Fann, 75 cas (75,75%) provenaient de la région de Dakar, et pour les cas recensés dans des structures sanitaires en dehors de Dakar, 111 (soit 50%) provenaient de Tambacounda et de Kaolack. Les nouveau-nés étaient âgés de moins de 8 jours dans 54,05% des cas et les mères n’avaient pas reçu deux doses de vaccin antitétanique dans 73% des cas. Une porte d’entrée ombilicale a été retrouvée dans tous les cas. La létalité globale était de 49,5%. Cette létalité était plus élevée chez les nouveau-nés âgés de moins de 8 jours que chez les nouveau-nés de plus de 8 jours (58,33 versus 39,20%) (p = 0,004), chez les nouveau-nés dont la mère n’avait pas reçu les deux doses de vaccin antitétanique que chez ceux dont la mère avait reçu les deux doses de vaccins (56,2 versus 25%) (p = 0,0002) et lorsque l’accouchement avait lieu en dehors d’une structure sanitaire que lorsqu’elle s’effectuait dans une structure sanitaire (60 versus 23,2%) (p < 0 .000003).
Conclusion : La vaccination correcte des femmes enceintes ou mieux des femmes en âge de procréer, et l’accouchement dans une structure sanitaire restent les meilleurs moyens pour éliminer le tétanos néonatal au Sénégal.

Summary
Neonatal tetanus, affection still valid in Senegal

Objectives: The neonatal tetanus remains a public health problem in developing countries despite the existence of an effective and inexpensive vaccine. It is within this context that this work has been initiated that aimed to describe the epidemiological aspects of neonatal tetanus in Senegal from 2000 to 2006 with a view to making recommendations for its elimination.
Patients and methods: It was a retrospective study, which involved all cases of neonatal tetanus hospitalized at Fann Hospital in Dakar and all cases identified in different regions of Senegal from 2000 to 2006. An audit was made to avoid duplication of notifications. For each case were noted: vaccination status of the mother, place of birth, the gateway to tetanus, evolution, the age and sex of the newborn. The seizure and analysis of data were made using the software Epi-Info 6.0. The test CHI² was used and the p-value less than or equal to 0.05 was chosen as the threshold of significance.
Results: In this work, we identified from 2000 to 2006, 222 cases of neonatal tetanus in Senegal. Of these, 99 were from Fann teaching hospital. The sex ratio was equal to 1.5. At Fann teaching hospital, 75 cases (75.75%) came from the Dakar region, and for cases in health facilities outside Dakar, 111 (50%) came from Tambacounda and Kaolack. The newborns were younger than 8 days in 54.05% cases and mothers had not received two doses of tetanus toxoid in 73% of cases. A gateway umbilical was found in all cases. The overall case fatality was 49, 5%. The fatality was higher among infants younger than 8 days than among newborns by more than 8 days (58.33 versus 39.20%) (p = 0004), among newborns whose mother had not received two doses of tetanus toxoid than among those whose mothers had received two doses of vaccine (56.2 versus 25%) (p = 0.0002) and when the birth took place outside of A health facility when it was done in a health facility (60 versus 23.2%) (p <0.000003).
Conclusion: The proper vaccination of pregnant women or more women of reproductive age, and confinement in a facility remain the best ways to eliminate neonatal tetanus in Senegal.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1290 fois, téléchargé 120 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !