L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Le cancer anal : aspects épidémiologiques, cliniques, endoscopiques, histologiques et thérapeutiquesnote

Auteurs : Deby Gassaye, Camengo Police S.M, Atipo Ibara B.I, Ibara J.R. - Congo-Brazzaville

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5801 - Janvier 2011 - pages 41-44


Résumé

Nous avons colligé au cours d’une étude rétrospective de 9 ans, 7 cas de cancer anal, dont 5 hommes et 2 femmes avec un sex-ratio à 2,5. L’âge moyen des patients a été de 49 ans, avec des extrêmes allant de 40 à 59 ans. La sodomie hétérosexuelle a été avouée par une patiente. Tous nos patients ont pris de l’alcool avec une quantité moyenne de 75 g/jour et les extrêmes allant de 40 à 200 g/j. La durée moyenne entre le début des symptômes et le diagnostic du cancer a été de 8,1 mois avec des extrêmes allant de 3 à 24 mois. Les manifestations cliniques les plus constantes chez nos patients, ont été le saignement anal (n = 7), le ténesme (n = 7), la tumeur anale (n = 7), l’anémie (n = 7), l’altération de l’état général (n = 7). Les tumeurs ont été bourgeonnantes, saignant au contact (n = 5) et ulcéro-bourgeonnantes (n = 2). L’analyse histologique a permis de montrer le carcinome épidermoïde (n = 5), l’adénocarcinome (n = 2). L’extension tumorale a été ganglionnaire inguinal unilatéral (n = 3), ganglionnaire inguinal bilatéral (n = 2), ganglionnaire péri-rectal (n = 1) révélée par l’échographie abdomino-pelvienne. Deux patients ont bénéficié d’une radiothérapie et de chimiothérapie (5-fluoro-uracile et cisplatine) néo-adjuvante qui a été décevante. Tous nos patients ont bénéficié d’un traitement chirurgical, qui a consisté en une amputation abdomino-périnéale avec colostomie définitive.
L’évolution a été marquée par le décès de tous les malades dans un délai moyen de 2 mois avec des extrêmes allant de 1 à 3 mois.

Summary
Anal cancer: epidemiological aspects, clinical, endoscopic, histological and therapeutics

We have collected during a retrospective study of 9 years, 7 cases of anal cancer, including 5 men and 2 women with a sex-ratio to 2.5. The average age of patients was 49 years with extremes ranging from 40 to 59 years. Heterosexual sodomy was declared by a patient. All our patients have taken alcohol with an average of 75 g/day and ranging from 40 to 200 g/d. The average duration between onset of symptoms and diagnosis of cancer was 8.1 months with extremes ranging from 3 to 24 months. The clinical features most consistent with our patients were anal bleeding (n = 7), tenesmus (n = 7), anal cancer (n = 7), anemia (n = 7), alteration of the general state (n = 7). Tumors were bur-geoning, contact bleeding (n = 5) and ulcerative budding (n = 2). The histological analysis has demonstrated the squamous cell carcinoma (n = 5), adenocarcinoma (n = 2). The tumor extension was unilateral inguinal lymph node (n = 3), bilateral inguinal lymph node (n = 2), peri-rectal lymph nodes (n = 1) revealed by the abdomino-pelvic ultrasound. Two patients received radiotherapy and chemotherapy (5-fluorouracil and cisplatin) neo-adjuvant, which was disappointing. All patients received surgical treatment, which consisted of an abdomino-perineal amputation with colostomy final.
The evolution was marked by the death of all patients within an average of 2 months with extremes ranging from 1 to 3 months.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 10,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1664 fois, téléchargé 58 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !