L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



La néphroangiosclérose. A propos de 132 cas malgachesnote

Auteurs : Ramilitiana B, Randremandranto RNS, Razafimahefa SH, Rakotoarivelo RA, Randriamarotia WFL, Rajaona HR - Madagascar

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5803 - Mars 2011 - pages 109-114


Résumé

L’Hypertension Artérielle (HTA), constitue un problème de santé publique. Peu d’études exploitent les complications néphrologiques de l’HTA. Notre objectif était d’établir le profil épidémio-clinique et évolutif des néphropathies hypertensives dans un échantillon de patients hypertendus malgaches.
Matériel et méthode : Il s’agit d’une étude descriptive et analytique d’une cohorte de 132 patients présentant une néphropathie hypertensive, hospitalisés dans le service de néphrologie de l’Hôpital Joseph Raseta Befelatanana, centre hospitalier universitaire Antananarivo de mai 2004 à mai 2008.
Résultats : La néphroangiosclérose était retrouvée chez 20,06% des patients hypertendus. La moyenne d’âge était de 58 ans, le sex-ratio de 1,40. Les patients avaient un bas niveau socio-économique dans 48,5% des cas. L’hypertension artérielle de grade II, était retrouvée chez 56,1% des patients. Soixante onze pour cent des patients présentaient une HTA à haut risque cardio-vasculaire, évoluant en moyenne depuis 10,28 ans. Le nombre de facteurs de risque cardio-vasculaire, était corrélé à la survenue d’atteinte rénale. L’insuffisance rénale sévère et terminale était rencontrée respectivement dans 31,1% et dans 22,7% des cas. Une protéinurie inférieure ou égale à 1g/24h était constatée dans 72,4% des cas. Quatre décès étaient enregistrés.
Conclusion : L’HTA évoluait depuis plus de 10 ans chez nos patients. Le nombre de facteurs de risque cardio-vasculaire était lié à la survenue d’atteinte rénale. Un dépistage associé à une prise en charge précoce et une lutte contre les facteurs de risque cardio-vasculaire permettraient de prévenir ou de ralentir la progression de la néphroangiosclérose chez les patients hypertendus.

Summary

Hypertension is a public health burden. Most of available studies concerned stroke, cardiac and coronary artery diseases linked to hypertension. Hypertensive nephropathy is underestimated. The aim of our study was to establish epidemiological, clinical and outcome of hypertensive nephropathy in a sample of Malagasy patients with hypertension.
Material and method: We conducted a descriptive and analytic study about 132 patients with hypertensive nephropathy at the nephrology department of Joseph Raseta Hospital Befelatanana, University Hospital Centre, Antananarivo from March 2004 to March 2008.
Results: Hypertensive nephropathy occurred in 20,06% of patients with hypertension. Mean age was 58 years, sex-ratio was 1,40. Patients had poor socio-economic condition in 48,5%. Mild hypertension was recorded in 56,1%. Seventy one percent of patients had hypertension with high cardio-vascular risk existing for more than 10 years. The number of cardio-vascular risks was linked to the occurrence of renal impairment. Severe and terminal renal failure was registered in respectively 31,1% and 22,7%. Proteinuria was less than 1,01 g per day in 72,4%. Four patients died during the study.
Conclusion: Patients with poor socio-economic condition constituted the most of our patients. Hyper-tension existed for more than 10 years. The number of cardio-vascular risks was related to the occurrence of renal impairment. Screening combined with early management of cardio-vascular risk might prevent or slow down the progression of renal impairment in patients with hypertension.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 948 fois, téléchargé 58 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !