L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



La connaissance d’une personne vivant avec le VIH ou décédée des suites du SIDA est-elle un facteur incitant à l’utilisation du préservatif en Afrique ? Etude de cas en Guinée (Conakry)note

Auteurs : A. Ngamini Ngui, A. Yassima Camara - Guinée

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5804 - Avril 2011 - pages 189-196


Résumé

Objet : L’objectif de cette étude était de rechercher si le fait de connaître quelqu’un vivant avec le VIH, ou décédé des suites de SIDA, augmentait l’utilisation du condom chez les jeunes guinéens âgés de 15 à 24 ans.
Méthode : L’étude a été basée sur des données de l’Enquête Démographique de Santé (EDS), réalisée en 2005. L’association a été testée à l’aide d’une régression logistique.
Résultats : Il apparaît que ceux qui connaissent une personne infectée ou décédée du SIDA, ont plus de chance d’utiliser le condom (OR = 2,14, p < 0,05), à que ceux qui n’en connaissent pas. Cette association persiste lorsqu’on contrôle pour les autres variables documentées sources potentielles de confusion (OR = 2,11, p < 0,05).
Conclusion : Cette étude montre, qu’il serait important de persuader les personnes vivant avec le SIDA et les membres de famille des personnes décédées du SIDA, de s’impliquer activement dans les campagnes de sensibilisation à la protection des activités sexuelles.

Summary
Does knowing someone either living with AIDS or who died from AIDS affect condom use in Africa? A case study in Guinea Conakry

Objective: This study aimed to assess the association between at either knowing an individual who lives with AIDS or who has died from it and condom use among young Guineans aged between 15 and 24 years.
Method: The study was based on data from the Demographic and Health Survey (DHS), conducted in 2005. The association was examined through a logistic regression.
Results: It appears that those who know someone living or deceased of from AIDS are more likely to use condoms (OR = 2.14, p < 0.05) than those without a similar knowledge. This association persisted when controlling for other variables (OR = 2.11, p < 0.05).
Conclusion: This study shows that it is important to persuade both people living with AIDS and the family members of those deceased from AIDS to actively engage in awareness campaigns against un-protected sexual activities.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(3,6 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 3156 fois, téléchargé 145 fois et évalué 7 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !