L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Aspects épidémiologiques du tabagisme en milieu scolaire dakarois, au Sénégalnote

Auteurs : A. Faye, I. Seck, A. C. Seye Ndiaye, P. Ndiaye, A. Tal-Dia - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5807 - Juillet 2011 - pages 363-369


Résumé

Introduction : Parmi les défis actuels auxquels se trouve confrontée la communauté internationale, le tabagisme occupe une place importante. Toutes les couches sociales sont touchées y compris les élèves.
Objectif : l’objectif de ce travail était de déterminer la prévalence et les déterminants du tabagisme chez les élèves du cycle moyen et secondaire à Dakar et la dépendance des élèves fumeurs au tabac.
Méthode : Il s’agissait d’une enquête épidémiologique transversale, descriptive et analytique ayant eu comme cadre d’étude le lycée Blaise Diagne de Dakar. Un échantillonnage en grappes a été fait, la taille de l’échantillon a été calculée à 384 élèves. Le test de Fagerström a été utilisé pour déterminer la dépendance des élèves au tabac.
Résultats : Parmi les élèves, 13% étaient fumeurs. Ces derniers avaient au moins un professeur fumeur (100%), un ami fumeur (29%), ou un parent fumeur (24%). Les méfaits, cités par 86% des élèves, étaient par ordre de fréquence décroissante : le cancer (42%), les pneumopathies (40%), les cardiopathies (21%), la mort (7%) et la défaillance sexuelle (4%). Les composantes, citées par 35% des élèves, étaient la nicotine (32%), le goudron (26%) et l’oxyde de carbone (1%). La dépendance au tabac était inexistante ou faible chez 81% des élèves fumeurs, moyenne chez 17% et forte chez 2%. Parmi les fumeurs, 88% déclaraient vouloir arrêter de fumer. Les solutions proposées par les élèves pour lutter contre le tabac étaient : l’interdiction de la vente (31%) et de la fabrication (23%), la sensibilisation (21%), l’arrêt de la publicité (18%), la hausse du prix (17%), l’interdiction de fumer dans les lieux publics (18%), de la vente aux mineurs (11%) et de l’importation (7%). Les facteurs influençant l’usage du tabac après ajustement étaient : les proche amis fumeurs (OR = 22,84 [5,32-98,01]), le sexe masculin (OR = 9,60[2,80-32,90]), l’influence parentale (OR = 2,23 [1,07-4,68]).
Conclusion : Il est nécessaire d’avoir une synergie des efforts entre l’école, la communauté et l’Etat. Ces efforts tourneront autour de l’augmentation des taxes, et la contre-publicité, mais surtout la sensibilisation pour réduire les méfaits du tabagisme sur la santé des élèves.

Summary

Introduction: Among the current challenges to which is confronted the international community, the nicotine addication occupies an important place. All the social layers are touched including the pupils.
Objective: It was to determine the prevalence and the determinants of the nicotinism at the pupils of the average and secondary cycle in Dakar and the dependence of the pupil’s smokers to the tobacco.
Method: It was about a transverse, descriptive and analytical epidemiological investigation having had as tallies of study the college Blaise Diagne of Dakar. A cluster sampling was done; the sample size was calculated with 412 pupils. The test of Fagerström was used to determine the dependence of the pupils to the tobacco.
Results: Among students, 13% were smokers. They had at least one teacher smoking (100%), friend smoking (29%), or a parent smoking (24%). The harm cited by 86% of students was in order of decreasing frequency: cancer (42%), pneumonia (40%), heart (21%), death (7%) and sexual failure (4 %). The components, cited by 35% of students were nicotine (32%), tar (26%) and carbon monoxide (1%). Tobacco dependence was non-existent or weak in 81% of students smoking, moderate in 17% and strong in 2%. Among smokers, 88% said they want to stop smoking. The solutions proposed by students in the fight against tobacco were: the prohibition of the sale (31%) and manufacturing (23%) awareness (21%); prohibiting advertising (18%); rising prices (17%), banning smoking in public places (18%), sales to minors (11%) and imports (7%). Factors influencing smoking after adjustment were: close smoking friends (OR = 22.84 [5,32-98,01]), male gender (OR = 9.60 [2,80-32,90 ]), parental influence (OR = 2.23 [1,07-4,68]). It is necessary to have a synergy of efforts between school, community and state. These efforts revolve around the tax increases and against advertising, but the awareness to reduce the harmful effects of smoking on the health of students.
Conclusion: It is necessary to have a synergy of the efforts between the school, the community and the State. These efforts will turn around the increase in the taxes, and against-publicity; but especially sensitizing to reduce the misdeeds of the nicotinism on the health of the pupils.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,7 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1601 fois, téléchargé 126 fois et évalué 3 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !