L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur Seynabou Fall

Les gammapathies monoclonales. Etude de 80 dossiers colligés dans un service de médecine interne de Dakarnote

Auteurs : Fall S., Diallo S., Ndiaye F., Leye Y., Pouye A., Diop-Moreira T. - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5811 - Novembre 2011 - pages 489-492


Résumé

Introduction : Peu d’études sont consacrées aux gammapathies monoclonales (GM), chez le noir africain. Les auteurs ont évalué ses aspects épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques.
Méthode : Une étude descriptive, rétrospective (janvier 1999 à décembre 2006), incluait les dossiers de patients suivis au service de médecine interne de l’hôpital Le Dantec à Dakar et ayant un pic électrophorétique étroit de globulines associé ou non à une immunoglobine monoclonale à l’immuno-fixation.
Résultats : Un total de 80 patients (45 hommes, 35 femmes) âgés de 54 ± 11,9 ans était inclus. Les étiologies étaient dominées par le myélome multiple (MM 57 cas), suivi des gammapathies de signification indéterminée (GMSI 17 cas), du plasmocytome (Plas 2 cas), de l’amylose AL (AL 2 cas), du lymphome malin non Hodgkinien (LNH 1 cas) et de la maladie de Waldenstrom (Wald 1 cas). La distribution isotypique était plus IgG kappa (55,9%), que IgG lambda (30,9%) et IgM lambda (13,2%). Le traitement était soit la chimiothérapie (MM, AL, LNH, Wald), soit la greffe médullaire (MM 1 cas) soit l’exérèse radiothérapie (Plas). Les cas de GMSI étaient en stabilité clinico-biologique. L’évolution était plus dramatique dans les cas de MM avec 14 décès.
Conclusion : Les GM constituent un groupe hétérogène, dominé en Afrique par le MM, au contraire des séries occidentales qui rapportent plus de GMSI, de meilleur pronostic.

Summary
Monoclonal gammapathies : study of 80 cases followed in internal medicine department of Dakar

Introduction: Few studies are devoted to monoclonal gammapathies (GM) among the black African. Authors evaluated epidemiological, diagnosis and therapeutic aspects.
Methods: A descriptive retrospective study (January 1999-December 2006), included the records of patients, followed at Internal Medicine Department of Dantec Hospital in Dakar and with a narrow electrophoretic peak associated or not to a monoclonal immunoglobulin in immunofixation.
Results: A total of 80 patients (45 men, 35 women) aged 54 ± 11.9 years was included. The etiologies were dominated by multiple myeloma (MM 57 cases), followed by the gammapathies of undetermined significance (GMUS 17 cases), plasmacytoma (Plas 2 cases), amyloidosis AL (AL 2 cases), non-Hodgkin’s lymphoma (NHL 1 case) and Waldenstrom’s disease (WALD 1 case). Isotopypic distribution was more IgG Kappa (55.9%), than IgG lambda (30.9%) and IgM lambda (13, 2%). The treatment was either chemotherapy (MM, AL, NHL, Wald), or bone marrow graft (MM 1 case) or exci-sion radiotherapy (Plas). Cases of MGUS were in clinical and biological stability. The evolution was more dramatic in MM cases With 14 deaths.
Conclusion: The GM are a heterogeneous group, dominated in Africa by the MM, on the contrary of the European series that related more MGUS, which are better prognosis.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1399 fois, téléchargé 75 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !