L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Approche diagnostique et thérapeutique de l’abcès du cerveau au Sénégal. A propos d’une série de 39 casnote

Auteurs : Y. Sakho, S. Zabsonre, M. Gaye, N.D. Ndoye, A. Thiam, R. Kleib, M.S. Diene, Thioub, M. Ndour Mbaye, M.C. Ba, S. B. Badiane - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5902 - Février 2012 - pages 73-82


Résumé

Objectifs : Déterminer les principaux aspects démographiques, cliniques et thérapeutiques des abcès du cerveau.
Matériel et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective réalisée dans le service de neurochirurgie du CHU de Fann à Dakar sur une période allant du 1er janvier 2008 au 28 février 2010. Nous avons ainsi colligé l’observation clinique de 39 patients porteurs d’abcès du cerveau.
Résultats : L‘âge moyen était de 21,12 ans. Le sex-ratio était en faveur du sexe masculin L’étude de la porte d’entrée de l’infection montre que les abcès cérébraux post-traumatiques et post-infection ORL prédominent avec respectivement pour chacun 25,60% et 23,08% ; puis viennent les abcès dans un contexte de cardiopathie cyanogène (22,80%). Chez 12 patients (30,7%) aucune porte d’entrée n’a été retrouvée. Sur le plan clinique le syndrome de Bergman qui associe un syndrome d’hypertension intracrânienne, un syndrome infectieux et un syndrome déficitaire n’est rencontré que dans 30,7%. Le scanner cérébral a permis d’évoquer le diagnostic de l’abcès dans la quasi-totalité des cas sauf dans trois cas où l’IRM a été nécessaire. Dans 33 cas (84,62%) nous avions pratiqué une intervention chirurgicale. Dans 6 cas (15,38%) un traitement conservateur à base d’antibiotiques a été utilisé. L’étude bactériologique n’a pas été concluante dans la majorité des cas avec 75% de cultures stériles. Une guérison clinique et radiologique a été notée chez 24 patients (61,5%). Cinq patients sont décédés soient une mortalité de 12,82%. Dix patients présentaient des séquelles neurologiques.
Conclusion : L’abcès du cerveau est une pathologie de la sous-médicalisation. Toute la stratégie thérapeutique s’articule sur la trépano-ponction, une antibiothérapie adaptée et l’éradication de la porte d’entrée, le tout couplé à une surveillance scannographique.

Summary
Diagnosis approach and therapeutic options of brain abscess in Senegal : about 39 cases

Objectives: To assess diagnosis evaluation and therapeutic options of brain abscess.
Material and methods: From January 2008 to February 2010, 39 patients presenting brain abscess have been hospitalized in our department of neurosurgery.
Results: The median age was 21.12 years old. Sex ratio was 2.25. The study of the pathway of entry of infection showed that post traumatic brain abscess and post ENT infections abscess were predominant with respectively for each 25,60% and 23,80%, then followed by cyanotic heart diseases (12,80%). For 12 patients (30,70%) no cause has been found. Bergman triad which combined intracranial hypertension, infection state and hemiplegia was not frequent, it was described only on 30,7%. Brain CT scan achieved the diagnosis and only 3 patients got in the same time MRI. We performed surgery on 33 patients (84.62%). For 6 patients we only use conservative treatment with antibiotics. Bacteriological study demonstrated a high percentage of negative culture (75%). Twenty-four patients (61.5%) fully recovered from brain abscess, 10 patients have neurological sequel, and the death rate was 12.82%.
Conclusion: Incidence of brain abscess is high in a country with low medical setting like sub-Saharan countries. Free hand aspiration through burr hole combined with clinical and CT scan follow up and adequate anti biotherapy are the crucial steps of the treatment.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(3,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1386 fois, téléchargé 298 fois et évalué 3 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !