L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur Modou Guèye

Retard de croissance intra-utérin : aspects épidémiologiques et pronostiques au service de néonatologie du Centre Hospitalier Abass Ndao de Dakar, Sénégalnote

Auteurs : M. Gueye, D. Diallo, A. Sylla, P.M. Faye, N.R. Gueye, A. Cisse Bathily, P.I. Seye, O. Ndiaye - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5903 - Mars 2012 - pages 119-124


Résumé

Objectif : Etudier les aspects épidémiologiques et pronostiques du RCIU au service de néonatologie du centre hospitalier Abass Ndao de Dakar.
Matériel et méthode : Il s’agit d’une étude rétrospective des dossiers de nouveau-nés admis entre le 1er janvier et le 31 décembre 2008. Nous avons inclus tous les nouveau-nés dont le poids de naissance était inférieur au 10ème percentile sur les courbes de croissance intra-utérine de Leroy et Lefort qui ont été prises comme référence. Nous avons étudié les paramètres maternels (âge, origine, niveau d’instruction, activité professionnelle), obstétricaux (nombre de gestes et de pares, nombre de consultation prénatale, antécédents gynéco-obstétricaux, pathologie avant et pendant la grossesse) et néonatals (sexe, poids, taille, périmètre crânien, type de RCIU, complications, évolution).
Résultats : Au total, 131 nouveau-nés étaient admis dans le service pour RCIU soit 12,8% sur les 1017 hospitalisations. Plus de la moitié (53,4%) des parturientes provenait de la zone urbaine et 35% d’entre elles, étaient analphabètes. L’âge maternel moyen était de 25,6 ans et 73,2% des parturientes étaient paucipares. Les pathologies maternelles les plus fréquemment associées au RCIU étaient les infections génito-urinaires (27,4%), l’hypertension artérielle (11,4%), l’éclampsie (8,4%) et l’anémie (6,8%). Le poids moyen de nouveau-nés était de 1598 g, la taille moyenne de 42,3 cm, et le périmètre crânien moyen de 29,7 cm. Environ ¾ des RCIU étaient nés avant terme, l’âge gestationnel moyen était de 35,8 semaines. 49,6% avaient un RCIU harmonieux. Les complications les plus souvent notées étaient l’asphyxie (46,5%), les infections (45,8%,) et l’hypothermie (32%), Le taux de mortalité des nouveau-nés atteints de RCIU était de 7,17%, représentant 25,25% de l’ensemble des décès enregistrés durant la période de l’étude. Plus de 80% des décès survenaient dans la première semaine de vie. Trois facteurs étaient significativement associés au décès. Il s’agissait de la parturiente célibataire (P < 0,01), de la prématurité (P < 0,02) et du RCIU harmonieux (P < 0,001).
Conclusion : La prévention du RCIU repose sur une bonne organisation du suivi des grossesses en insistant sur la qualité des consultations prénatales. L’identification des facteurs épidémiologiques et pronostiques devraient permettre un diagnostic précoce des grossesses les plus à risque et d’améliorer la prise en charge périnatale.

Summary
Intra uterine growth restriction: epidemiological and prognostic aspects in the neonatology service of Abass Ndao hospital center in Dakar, Senegal

Objectives: To study the epidemiological aspects and prognostics of the IUGR in the neonatology service of Abass Ndao Hospital center in Dakar.
Material and methods: It’s about a retrospective study of newborns admitted between January 1st to December 31st 2008. We included all newborns whose birth weight was below the 10th percentile on the intrauterine growth curve of Leroy and Lefort. We studied the maternal parameters (age, origin, educational level, professional activity), obstetrical (number of gestity and parity, number of antenatal care, obstetrical history, pathology before and during pregnancy) and neonatal (sex, weight, height, cranial circumference, type of IUGR, complications, evolution).
Results: In total, 131 newborns were admitted to the service for IUGR, or 12.18% on the 1017 hospitalizations. More than half (53.4%) the parturients were from the urban area and 35% were illiterate. The average maternal age was 25.6 and 73.2% of the parturients were paucipares. The more frequents maternal pathologies associated to the IUGR were genitourinary infections (27.4%), arterial hypertension (11.4%), eclampsia (8.4%) and anemia (6.8%). The average newborns’ weight was 1598g, the average height, 42.3 cm and 29,7 cm for cranial circumference approximately. Mean gestational age was 35.8 weeks and ¾ was term newborns.49, 6% had harmonious IUGR. Complications more often noticed were asphyxia (46.5%), infections (45.8%) and hypothermia (32%). The mortality rate of newborns with IUGR was 7.17%; representing 25.25% of all deaths recorded during the study period. Over 80% of deaths occurred during the first week of life. Three factors were statistically associated with death: the single parturient (p < 0.01), prematurity (p < 0.02) and harmonious IUGR (p < 0.001).
Conclusion: IUGR prevention depends on good organization of pregnancies monitoring with an emphasis on the antenatal care quality. The identification of prognostic and epidemiologic factors should permit an early diagnosis of pregnancies at greatest risk and improve the perinatal management.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(3,6 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1865 fois, téléchargé 247 fois et évalué 5 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !