L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur Khalifa Ababacar Wade

Amputation de jambe au décours d’un syndrome de Lyell par prise de paracétamolnote

Auteurs : K.A. Wade, E.H.M. Niang, B. Diatta - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5904 - Avril 2012 - pages 205-210


Résumé

La nécrolyse épidermique toxique ou syndrome de Lyell est l’urgence dermatologique la plus grave. Elle résulte le plus souvent d’une allergie médicamenteuse. Elle est rare et imprévisible mais grave et potentiellement mortelle. Les survivants sont souvent exposés à de nombreuses complications et de lourdes séquelles.
Les auteurs rapportent un cas de syndrome de Lyell chez un adolescent de quinze ans au décours d’une prise de paracétamol pris en charge au niveau de la réanimation médicale de l’hôpital Principal de Dakar.
Cette toxidermie était apparue 10 jours après la prise médicamenteuse. Le tableau avait rapidement évolué vers une nécrolyse épidermique toxique atteignant plus de 50% de la surface corporelle avec "signe de Nicolski" positif définissant le syndrome de Lyell. Le patient avait présenté une atteinte ophtalmique, quasi constante dans le Lyell, et une insuffisance rénale.
L’évolution a été marquée par une complication infectieuse nosocomiale à Acinetobacter baumanii et une gangrène humide bilatérale des deux jambes qui avaient motivé une amputation bilatérale devant la survenue d’un choc septique. Le patient a été transféré dans un service d’appareillage après 45 jours de séjour en réanimation.
Le paracétamol est un antalgique antipyrétique d’utilisation très large dans nos régions. La survenue d’un syndrome de Lyell bien que rare reste une complication possible et potentiellement mortelle.

Summary
Leg amputation due to Lyell’s syndrome occurred after taking paracetamol

Toxic epidermal necrolysis or Lyell’s syndrome is the most severe skin emergency. It is most often the result of a drug allergy. It is rare and unpredictable but serious and potentially fatal. Survivors are often exposed to many complications and heavy sequelae.
The authors report a case of Lyell syndrome in a teenager of fifteen year-old in the course of taking paracetamol, taken care at the intensive care unit of the main hospital of Dakar. This cutaneous drug-reaction appeared 10 days after taking medication. The clinical picture had quickly evolved into a toxic epidermal necrolysis reaching more than 50% of the body surface with a positive "Nikolsky’s sign" setting the Lyell’s syndrome.
The patient had presented an ophtalmic injury, almost constant in Lyell’s syndrome, and renal failure. The evolution was marked by an Acinetobacter baumanii nosocomial infectious complication and a bila-teral moist gangrene of both legs which had led to a bilateral amputation because of the occurrence of a septic shock. The patient was transferred to a service of equipment after 45 days of stay in ICU.
Paracetamol is an antipyretic analgesic very broad use in our regions. The occurrence of Lyell’s syndrome is a rare though potentially fatal complication.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 10,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,6 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1653 fois, téléchargé 208 fois et évalué 8 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !