L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur Yapi Landry Aké

Colites amibiennes nécrosantes chez l’enfant au CHU de Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoirenote

Auteurs : Y. Ake, S. Kouassi, C. Benie, K. Midekor, A. Diamoutele, A. Kotaix, E. Moh, C. Aguehounde - Côte d'Ivoire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5910 - Octobre 2012 - pages 477-481


Résumé

Objectif : Présenter la morbi-mortalité et les aspects thérapeutiques des colites amibiennes nécrosantes dans la population infantile.
Observations : Nous rapportons trois observations d’enfants qui ont présenté une colite amibienne nécrosante. Ils étaient deux garçons et une fille respectivement âgés de 5, 11 et 6 ans. La symptomatologie clinique était marquée par un tableau de péritonite asthénique précédée d’épisode d’émission de selles glairo-sanglantes. L’étiologie amibienne a été retenue au vue des lésions per opératoires (perforations uniques ou multiples du colon) associées à une forte positivité de la sérologie amibienne. La prise en charge a consisté en une réanimation première de ces patients admis en mauvais état général puis réalisation d’une laparotomie avec résection anastomose iléocolique termino-terminale (dans un cas) et mise en iléostomie dans deux cas. Les suites ont été simples chez les deux garçons et marquées par un décès par choc toxi-infectieux chez la fille.
Conclusion : La colite amibienne nécrosante n’est pas exceptionnelle dans la population infantile. En milieu tropical, elle peut être une cause de péritonite par perforation avec une nécrose étendue du cadre colique. Le pronostic reste sombre avec une mortalité élevée. L’amélioration de ce pronostic chez l’enfant exige une collaboration étroite entre chirurgien et réanimateur avec administration pré-opératoire de métronidazole, l’éviction des colectomies étendues et le traitement précoce et efficace de l’infestation amibienne.

Summary
Necrotizing amebic colitis in child at the University Teaching Hospital of Cocody, Abidjan, Ivory Coast

Purpose: To report morbidity and mortality and therapeutic aspects of necrotizing amoebic colitis in child population.
Cases: We report three cases of children who presented necrotizing amoebic colitis. They were two boys and a girl aged respectively of 5, 11 and 6 years. The clinical picture was characterized by an asthenic peritonitis episode preceded by emission of bloody stool-glair. The amoebic etiology was chosen in view of intra operative lesions (single or multiple perforations of the colon) associated with high positivity of amoebic serology. The management consisted of resuscitation of the patients admitted in poor general condition and carrying out a laparotomy with resection-to-end ileocolonic anastomosis (in one case) and put in ileostomy in two cases. The postoperative course was uneventful in both boys and marked by a death from toxic shock-infection in girl.
Conclusion: Necrotizing amoebic colitis is not uncommon in the child population. In tropical area, it can be a cause of peritonitis by perforation with an extended necrosis of colonic framework. The prognosis remains poor with high mortality. Improving the prognosis in children requires close collaboration between surgeon and resuscitator with preoperative administration of metronidazol, eviction of extended colectomy and early and effective treatment of amoebic infestation.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,3 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1320 fois, téléchargé 84 fois et évalué 3 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !