L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Professeur Youssouf Traoré

Accouchement dans un contexte d’utérus cicatriciel au CHU Gabriel Touré de janvier 2007 à décembre 2008 : modalités et complicationsnote

Auteurs : Y. Traore, I. Teguete, F.T. Dicko, A. Diallo, M.Y. Djire, A. Sissoko, B. Traore, T. Dolo, D. Kone, N. Mounkoro, A. Dolo - Mali

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5911 - Novembre 2012 - pages 511-516


Résumé

La conduite à tenir devant un utérus cicatriciel est l’un des sujets les plus débattus en obstétrique moderne, du fait de la croissance considérable des taux d’accouchement par césarienne [1, 2, 3, 4]. L’objectif principal de ce travail était de décrire les complications maternelles et fœtales de l’accouchement sur utérus cicatriciel dans le service. 
Matériel et méthodes : Il s’agit d’une étude de cohorte historique allant du 1er janvier 2007 au 31 décembre 2008 et qui a été réalisée à la maternité du CHU Gabriel Touré. Ont été inclues toutes les patientes porteuses d’une ou plusieurs cicatrices de césarienne et qui ont accouché dans notre service. Les données ont été saisies et analysées sur le logiciel Epi info Version 6. Le test statistique utilisé est le Khi² de Pearson significatif si P < 0,05 ; le risque relatif et son intervalle de confiance à 95% (IC95%).
Résultats : 393 accouchements dans un contexte d’utérus cicatriciel et 5.047 accouchements ont été enregistrés (7,8 %). A l’admission, l’épreuve utérine a été indiquée chez 212 patientes (53,9%) tandis que chez respectivement 94 (23,9%) et 87 (22,1%) femmes, une césarienne prophylactique et une césarienne en urgence avaient été décidées. L’épreuve utérine a été un succès chez 105 femmes (49,5%) ; 26,7% des parturientes avaient accouché par voie basse contre 288 par voie haute (73,3%).
L’expulsion a été spontanée chez 78 femmes (74,3% soit 78/105). Deux cas (0,7%) de rupture utérine franche et 7 déhiscences (2,4%) ont été notés (n = 288). Les facteurs associés à l’accouchement par voie basse ont été : l’antécédent d’accouchement par voie basse après la césarienne (P=0,00024), la hauteur utérine £ 35 cm (P = 0,00001), le bassin normal (P = 0,00004), la dilatation du col à l’admission > 3cm (P = 0,0002). Une patiente est décédée dans les suites opératoires immédiates d’une césarienne pratiquée pour état de mal éclamptique.
Conclusion : L’accouchement sur utérus cicatriciel est relativement fréquent dans notre service. Il est associé à un plus grand risque de césarienne et son pronostic maternel et fœtal est généralement bon. Un bon suivi prénatal et une surveillance rigoureuse du travail peuvent améliorer ce pronostic.

Summary
Delivery in scared uterus in Gabriel Toure teaching hospital from January 2007 to December 2008 : modalities and complications

Management of scared uterus is one the most debate subjects in modern obstetric, related to considerable rate of cesarean delivery [1, 2, 3, 4]. The main objective of this survey was to describe maternal and fetal complications of scared uterus delivery in our service.
Material and methods : It is about a historical cohort study from January 2007 to December 2008 and that took place in the CHU Gabriel Toure maternity. We included all the patients that had one or more cesarean uterus scared and who delivered in the service. Data have been collected and analyzed on Epi info software Version 6. The statistical test used is Pearson Chi square significant if P value < 0.05 ; relative risk and its interval confident at 95% (IC95%).
Results : 393 scared uterus context deliveries and 5.047 deliveries have been recorded (7.8%). At the moment of admission, uterine test ability was indicated in 212 patients (53.9%) whereas in respectively 94 (23.9%) and 87 (22.1%) women, a prophylactic cesarean and emergency caesarean had been decided. Uterine test ability has been a success in 105 women (49.5%); 26.7% of parturients delivered by vaginal way vs 288 eight way (73.3%). Fetal expulsion has been spontaneous in 78 women (74.3%; 78/105). Two cases (0.7%) of uterus rupture and 7 subrupture (2.4%) occurred (n=288). Predictive factors of low way delivery were: antecedent of low way delivery after cesarean (P=0.00024), eight uterus £ 35 cm (P=0.00001), normal pelvis measures (P=0.00004), cervical dilatation at the moment of admission > 3cm (P=0.0002). Uterus review after low way delivery on scared uterus has been practiced in all the delivery women. One patient died in immediate post operating period of cesarean practiced for repeat eclampsia crises.
Conclusion : Delivery on scared uterus is relatively frequent in our service. It’s associated to high risk of cesarean and it’s maternal and fetal prognosis is generally good. Good pregnancy follow up and strong delivery following can improved that prognosis.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 2554 fois, téléchargé 84 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !