L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Apport de la capécitabine dans le carcinome hépatocellulaire (CHC) inopérable en Côte d’Ivoirenote

Auteurs : M. Toure, I. Adoubi, J. Didi-Kouko Coulibaly, Y. Kouassi - Côte d'Ivoire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5911 - Novembre 2012 - pages 523-528


Résumé

Objectif : Evaluer l’efficacité et la tolérance de la capécitabine dans les carcinomes hépatocellulaire (CHC) inopérables.
Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective, portant sur 28 patients porteurs d’un CHC non résécable et suivis dans le service de cancérologie du CHU de Treichville de la période allant du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2010. Après un bilan pré-thérapeutique, les patients ont bénéficié de la capécitabine à la dose de 1250 mg/m²/jour, 14 jours consécutifs suivis de 7 jours de pause. Les cycles étaient répétés tous les 21 jours (J1 = J21) et l’évaluation s’est faite en moyenne après quatre cures.
Résultats : Il a été observé trois réponses partielles (11%), 16 stabilisations (57%) et 9 progressions (32%). L’hépatalgie s’est amendée chez 9 patients sur 11 soit 82% et la reprise pondérale obtenue chez 19 des 28 patients soit 68%. La toxicité digestive a consisté en une diarrhée de grades 3 et 4 chez 100% des patients. L’hyperpigmentation était observée chez 86% de nos patients. Quant à la toxicité hématologique, elle était modéré (grade 1 ou 2) à type d’anémie (64%), de thrombopénie (43%) et de leuco-neutropénie (25%). La survie à 6 mois et à un an était respectivement de 57% et 11%.
Conclusion : La capécitabine a une activité clinique sur le CHC inopérable. La voie orale est bien adaptée pour notre population d’étude. Sa tolérance digestive est médiocre. Une évaluation prospective est souhaitable dans une étude de phase II et surtout de phase III.

Summary
Contribution of capecitabine in patients with unresectable hepatocellular carcinoma in Ivory Coast

Objective : To evaluate the efficacy and safety of capecitabine in unresectable hepatocellular carcinoma (HCC).
Patients and methods : This is a retrospective study on 28 patients with unresectable HCC followed in the oncology department at CHU of Treichville from January 1st, 2008 to December 31st, 2010. After a pretherapeutic, patients received 1250/m²/day of capecitabine, 14 consecutive days followed by 7 days off. Cycles were repeated every 21 days and the assessment was made after an average of 4 cycles.
Results : Three partial responses (11%), 16 stabilizations (57%) and 9 progressions (32%) were observed. Liver pain was relieved in 9 cases of 11 (82%), weight regain was observed in 19 of 28 patients (68%). A gastrointestinal toxicity (diarrhea grade 3 and 4) was observed in all patients (100%). The hematological toxicity was mainly grade 1 and 2 anemia (64%), thrombocytopenia (43%) and neutropenia (25%). Hyperpigmentation was observed in 86% of patients. The 6-month and 1-year survival were respectively 57% and 11%.
Conclusion : Capecitabine has a clinical activity in unresectable HCC. The oral route is well suited for our study population. A prospective evaluation is desirable in a phase II and phase III study.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1309 fois, téléchargé 13 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !