L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Parcours de la femme dite stérile en milieu africain : le cas de Brazzavillenote

Auteurs : O. Pambou, J. Silou, E. Mokondjimobe, F. Lolo, H. J. Parra - Congo-Brazzaville

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 6002 - Février 2013 - pages 65-69


Résumé

L’infertilité du couple est un problème majeur de santé publique et de société dans notre pays. Cette étude a pour objectifs de décrire les parcours de la femme infertile à la recherche d’une grossesse, et déterminer les limites de la prise charge l’infertilité du couple à Brazzaville.
Matériel et méthode : Etude rétrospective descriptive sur registres de 2001 à 2007. Critères retenus : patientes suivies à ACBEF : âge, lieu de provenance et identification du parcours.
Résultats : Nous avons colligé 1162 cas d’infertilité sur 5265 consultations. Moins de 50% des femmes commencent par consulter un médecin. Quarante à 50% des femmes commencent par fréquenter les groupes de prière « les BIZINGA ». Quinze pour cent des femmes débutent le traitement par les tisanes ou la fréquentation des guérisseurs surtout dans les milieux défavorisés. En cas de non-conception, le conseil de famille se réunit pour délivrer la femme par des paroles de mise en garde et fixe une période probatoire généralement d’un an. Si au bout de la période fixée il n’y a toujours pas de survenue de grossesse, le couple consulte un médecin et la femme va parallèlement à la prière. A l’ACBEF la prise en charge est faite de soutien psychologique, d’un traitement médical par inducteurs de l’ovulation (Citrate de clomifène, gonadotrophines urinaires). Les couples qui ont les moyens partent en Europe (France) ou depuis peu en Afrique du Sud ou à Douala (Cameroun) pour une Aide Médicale à la Procréation (AMP) : Fécondation in vitro (FIV) ou l’injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde (ICSI).
Commentaires : Plus de 50% des couples ne consultent pas un médecin en première intention, entraînant un retard du diagnostic de l’infertilité et de la prise en charge optimale surtout dans les milieux défavorisés.
Conclusion : L’ignorance, le bas niveau socio-économique entraînent les couples infertiles à des parcours qui retardent la prise en charge optimale de l’infertilité à Brazzaville. Une vulgarisation des causes de l’infertilité du couple serait une ébauche de solution en milieu africain.

Summary

Infertility of the couple is a major problem of public health and society in our country. This study is to describe the process of infertile women seeking pregnancy and to determine the limits of management of infertility of the couple in Brazzaville.
Material and method: Retrospective descriptive study on records from 2001 to 2007.
Criteria: patients followed ACBEF: age, place of origin and identification of the paths.
Results: We collected 1162 cases of infertility on 5265 consultations. Less than 50% of women start with a doctor. Forty to 50 percent of women start by attending the prayer groups "BIZINGA". Fifteen per cent of women start treatment with herbal teas or attendance of healers especially in under-resourced settings. In case of no conception, the family Council meets to deliver the woman by words of caution and fixed a probationary period generally of one year. If at the end of this period there is still no occurrence of pregnancy, the couple consulted a doctor and the woman goes parallel to the prayer. At the ACBEF, management is made of psychological support, medical treatment by inducers of ovulation (clomiphene Citrate, urinary gonadotrophins). Couples who have the means go to Europe (France) or recently in South Africa or in Douala (Cameroon) for an Medically Assisted Procreation (MAP) : In Vitro Fecondation (IVF) or Intra Cytoplasmic Sperm Injection (ICSI).
Comments: More than 50% of the couples do not consult a doctor first, causing a delay in the diagnosis of infertility and the optimal management especially in under-resourced settings.
Conclusion: Ignorance, low socioeconomic level lead infertile couples to courses that delay the optimal management of infertility in Brazzaville. Popularization of causes of infertility of the couple would be a draft of solution in the African environment.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,5 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1805 fois, téléchargé 113 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !