L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur Niaina Zakaria Rodolphe Andriamifidison

Avortements provoqués clandestins au service de gynécologie-obstétrique de Béfélatanana, Antananarivo en 2009note

Auteurs : N. Z. R. Andriamifidison, V. Mandrosovololona, A.T. Zoliniainarisoa, E. Rakotondrazanany, E.J. Rakotonirina, R. Andriampanalinarivo Hery, JDM Rakotomanga, J.R. Ranjalahy - Madagascar

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 6004 - Avril 2013 - pages 163-168


Résumé

Introduction : Cette étude a pour objectif d'étudier la fréquence et les caractéristiques d'avortement provoqué (AP) clandestin au service de gynécologie-obstétrique de Béfélatanana (SGOB) en 2009.
Matériel et méthodes : Il s'agit d'une étude rétrospective, descriptive et transversale utilisant des dossiers de toutes femmes admises au SGOB pour complication d'avortement provoqué clandestin. Nous avons travaillé sur 360 dossiers répondant à nos critères de sélection.
Résultats : Les résultats de notre étude montrent que l'avortement provoqué concerne toutes les tranches d'âge. La tranche d'âge de 26 à 35 ans représente 55,6% des cas, suivi en deuxième position par la tranche d'âge des 16 à 25 ans (32,5%). La rétention placentaire est de loin le type de complication le plus fréquent (70%). L'automédication (31,9%) et le recours aux personnels non-médicaux (20,6%) détiennent une place importante dans le choix des femmes. Le moyen abortif le plus utilisé en auto avortement est le misoprostol (69%) et la pilule (50%). Les personnels non-médicaux sont responsables de 41,9% des complications graves.
Conclusion : Compte tenu de ces constatations, nous suggérons le renforcement de l'éducation sexuelle des jeunes par toutes les entités responsables et l'amélioration des programmes de planification familiale aussi bien auprès des jeunes que des adultes.

Summary

Introduction: The aim of our study was to study frequency and characteristics of illegal induced abortions registered during the year 2009 at the SGOB in Antananarivo.
Methodology: This is a retrospective, descriptive and transversal study using records of women admitted to the SGOB for complication of illegal induced abortion. We worked on 360 cases that met our selection criteria.
Results: The results of our study show that illegal abortion affects all age groups. The age group 15 to 24 years represents 55.6% of cases, followed in second place by the age of 25 to 34 years (32.5%). Retained placenta is by far the most common complication (70%). Regarding support, 4.4% of women undergoing surgery, and 3.9% died of complications of abortion. Self-medication (31.9%) and resort to no-medical staffs (20.6%) hold an important place in women's choices. The average abortion as self-medication is used in the misoprostol (69%) and the pill (50%). The no-medical staffs are responsible for 41.9% of severe complications.
Conclusion: Given these findings, we suggest to strengthen the sexual education of young people by all those responsible and improving family planning programs among both youth and adults.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1430 fois, téléchargé 95 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !