L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur Josaphat Iba-Ba

Dermatomyosite et polymyosite : 15 cas au Gabonnote

Auteurs : J. Iba Ba, JR Nzenze, A. Metoule, L. Missounga, S. Coniquet, R. Bignoumba Ibouili, J.B. Moussavou Kombila, JB Boguikouma - Gabon

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 6005 - Mai 2013 - pages 223-229


Résumé

Introduction : Les myopathies inflammatoires sont des maladies auto-immunes, du groupe des connectivites, peu diagnostiquées en zone sub-saharienne.
Matériel et méthodes : Il s'agit d'une étude rétrospective, monocentrique, incluant les myopathies inflammatoires répondant aux critères de Bohan et Peter, chez des sujets âgés de plus de 18 ans, nous avons voulu préciser la prévalence hospitalière et tenter de dégager les caractéristiques dans la population gabonaise.
Résultats : Quinze patients (10 femmes, 5 hommes) de 36 ans d'âge moyen étaient inclus dans l'étude. Les signes musculaires (n = 15), articulaires (n = 4), et cutanées (n = 3) constituaient les manifestations cliniques prédominantes, apparaissant en saisons de faibles température (n = 15). La créatinine phosphokinase (n = 15) était augmentée (n = 12) de 1,2 N à 82N, les anticorps anti-nucléaires (n = 15) étaient positifs (n = 7) de spécificité anti RNP (n = 1). L'électromyogramme (n = 6) retrouvait un syndrome myogène (n = 1), neurogène (n = 1), et l'association d'un syndrome neurogène et myogène (n = 4). La biopsie musculaire (n = 15), permettait à l'histologie de différencier une dermatomyosite (n = 9), d'une polymyosite (n = 6). Un hépatocarcinome (n = 1), et un néoplasie ovarienne (n = 1) étaient retrouvées en association avec la myopathie inflammatoire. La corticothérapie (n = 15) couplée au méthotrexate (n = 5) ou à l'azathioprine (n = 2) d'emblée ou en relais au cyclophosphamide (n = 2) permettait une évolution favorable. Trois décès ont été imputables : 1 aux complications évolutives attendues d'un hépatocarcinome, et 2 à un choc septique.
Conclusion : Les myopathies inflammatoires sont peu diagnostiquées au Gabon, avec des particularités climatiques et électromyographiques, à étudier sur une population plus importante.

Summary
Dermatomyositis and polymyositis : 15 cases in Gabon

Introduction: Inflammatory myopathies are autoimmune diseases, few diagnosed in sub-Saharan area.
Material and methods: In a retrospective, and monocentric study, including inflammatory myopathies cases meeting to the Bohan and Peter criteria's, in subjects over 18 year-old, we wanted to precise hospital prevalency and specify characteristics in Gabonese population.
Results: Fifteen patients (10 women, 5 men) of 36 mean-aged were included. Muscular signs (n = 15), arthralgias (n = 4), and cutaneous (n = 3) symptoms were dominant, appearing in dry seasons (n = 15). Creatinine-phospho-kinase (n = 15) was increased (n = 12) from 1,2 N to 82N, anti nuclear antibodies (n = 15) were positive (n = 7) with anti RNP specificity (n = 1). Electromyography (n = 6) found myogenic (n = 1) and neurogenic (n = 1) syndrome, and the association of neurogenic and myogenic (n = 4) syndrome. Muscular biopsy (n = 15), permit in histology to differentiate dermatomyositis (n = 9), and polymyositis (n = 6). Hepatocarcinoma (n = 1), and an ovarian neoplasia (n = 1) were found in association with the inflammatory myopathy. Corticosteroid (n = 15) coupled with methotrexate (n = 5) or azathioprin (n = 2) at once or in relay of cyclophosphamid (n = 2) allowed favorable evolution. Three deaths were attributable: one in the evolutionary complications of hepatocarcinoma, and two in a toxic shock.
Conclusion: Inflammatory myopathies are few diagnosed in Gabon, with climatic and electromyo-graphic particularities, needing study on more important population.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,5 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 2594 fois, téléchargé 48 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !