L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur Koffi Botti

Le secret médical en milieu hospitalo-universitaireà Abidjan (Côte d'Ivoire). A propos d'une enquête menée au service de Rhumatologie du CHU de Cocodynote

Auteurs : K. Botti, E. Eti, HM. Ogoumon, M. Djodjo, KMEV. Ebouat, H. Yapo Ette - Côte d'Ivoire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 6011 - Novembre 2013 - 475-483


Résumé

Le secret médical est le fondement de la relation médecin-malade sans lequel les soins les plus diligents ne peuvent être donnés aux patients. Ce travail présente les résultats d'une enquête réalisée dans le service de Rhumatologie du CHU d'Abidjan-Cocody sur une période de 5 mois (octobre 2010 à février 2011). Le but de ce travail était d'évaluer les pratiques professionnelles dans un service hospitalo-universitaire en décrivant l'attitude du personnel face aux exigences du secret médical. L'enquête a concerné 85 personnes présentes dans le service pendant la période de l'étude dont la majorité était représentée par les étudiants en médecine (55,3%) et les médecins (20%). Cinquante-neuf pour cent du personnel n'avait pas donné une définition correcte du secret médical. Cependant, la plupart des médecins (53%) définissait correctement le secret médical. Quatre-vingt-deux virgule quatre pour cent du personnel pensaient que le secret devrait couvrir le diagnostic et le traitement et en particulier les pathologies telles que le Sida et le cancer (35%). La configuration des unités du service (95,3%) et l'accès facile aux dossiers des patients (80%) étaient les facteurs majeurs de divulgation du secret médical. Pour 69,2% du personnel, l'inconvénient majeur lié au respect du secret médical était le risque de contamination de l'entourage en cas de maladies contagieuses.
Une formation précoce des étudiants et une sensibilisation du personnel hospitalo-universitaire pourrait préserver ce principe de confidentialité qui est indispensable à la relation de soin.

Summary
Medical secrecy in University environment in Abidjan (Ivory Coast): about a survey led in the service of Rheumatology of University Teaching Hospital of Cocody

Medical confidentiality is the foundation of the doctor-patient relationship without which the more diligent care can be given to patients. This work presents the results of a survey carried out in the Department of Rheumatology of University Hospital of Abidjan-Cocody over a period of 5 months (October 2010 to February 2011). The aim of this work was to evaluate professional practices in teaching service in describing the attitude of the staff against the requirements of the medical secret. The investigation concerned 85 people present in the service during the period of the study which the majority was represented by medical students (55.3%) and physicians (20%). 59% of staff did not give a correct definition of the medical secret. However, most of the physicians (53%) correctly defined the medical secret. 82.4% of staff believe that the secret should cover the diagnosis and treatment and in particular diseases such as AIDS and cancer (35%).
The configuration of the service units (95.3%) and easy access to the records of the patients (80%) were the major factors for disclosure of medical confidentiality. 69.2% of the staff, the major disadvantage to respect medical secrecy was the risk of contamination of the environment in the case of contagious diseases.
Early training of students and teaching staff awareness could preserve this principle of confidentiality that is essential to the care relationship.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,3 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1403 fois, téléchargé 74 fois et évalué 4 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !