L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Splénomégalie palustre hyper immune en zone tropicale : Quelle prise en charge ?note

Auteurs : A. Kassi, E. Ehui, A. Tanon, B. Sidibe, T. Aba, G. Kouakou, C. Mossou, A. Doumbia, E. Aoussi, E. Bissagnene - Côte d'Ivoire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 6303 - Mars 2016 - pages 149-155


Résumé

Introduction : La splénomégalie palustre hyperactive est une entité clinico-pathologique caractérisée par une grosse rate, une fièvre et des anomalies immunologiques d’évolution chronique. Le diagnostic et le traitement demeurent difficiles en raison des mécanismes pathogéniques non encore élucidés.
Méthodes : A travers trois nouvelles observations, nous voulons rappeler les difficultés thérapeutiques.
Etude descriptive, rétrospective et unicentrique d’une série de cas observés parmi les patients colligés de 2005 à 2014 au Service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Treichville à Abidjan.
Résultats : Les 3 patients (1 homme et 2 femmes) d’âge médian de 52 ans ont été hospitalisés pour fièvre, splénomégalie, amaigrissement et hépatomégalie (2 cas). Des anomalies biologiques ont été observées : une pancytopénie, une sérologie palustre positive, une microscopie positive au Plasmodium falciparum (1 cas) et une sérologie VIH-1+2 positive (1 cas). La recherche d’autres étiologies de splénomégalie était négative (leishmaniose, trypanosomiase, toxoplasmose, leucoses, drépanocytose, amibiase, etc.). Le traitement a reposé, tantôt sur la sulfadoxine-pyriméthamine et la prednisone, tantôt sur la cure par une Combinaison Thérapeutique à base d'Artémisinine (CTA) avant la sulfadoxine-pyriméthamine en traitement d’entretien. La splénectomie a été réalisée dans un cas. L’évolution a été favorable en 2 mois (2 cas) à 6 mois (1 cas).
Conclusion : L’étude interpelle sur la rareté de la SPH, l’intérêt de la sérologie seule moyen diagnostique disponible et l’absence de traitement consensuel en Afrique.

Summary
Hyper-reactive malarial splenomegaly in tropical area: how to do the management?

Introduction: Hyperactive malarial splenomegaly (SPH) is a chronic form of malaria. The diagnosis remains elusive despite of well-defined criteria. The treatment is based on active antimalarial on Plasmodium strains resistant to chloroquine in our area.
Methods: We retrospectively investigated the case of hyperactive malarial splenomegaly among the patients admitted between 2005 and 2014 in the service of Infectious and Tropical Diseases at CHU Treichville in Abidjan, Ivory Coast
Results: Three patients were identified (a man and two women), median age 52.33 years living all in Ivory Coast. The reasons for hospitalization were: fever, splenomegaly, conjunctival pallor, impaired general condition noted in all patients. Hepatomegaly was rated 2 times. Pancytopenia (n = 3) and a strongly positive serology malaria (n = 3) were found. The positive thick drop blood smear (n = 2), a positive HIV serology (n = 1) were also identified. The treatment was based on the sulfadoxine-pyrimethamine, prednisone with adjuvant measures. The follow-up was favorable (n = 3) at variable time: 2 months (n = 2), 6 months (n = 1).
Conclusion: We recall the rarity of SPH and emphasize importance of a systematical serology of malaria in case of splenomegaly with fever to help to diagnosis.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1792 fois, téléchargé 76 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !