L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Les tarifs pour la France incluent la TVA.

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire

Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 180,00 €



Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



La césarienne en milieu africain. Exemple de la maternité centrale Sendwe de Lubumbashi - R.D. Congonote

Auteurs : K. KIZONDE, X. KINEKINDA, J. KIMBALA, K. KAMWENYI - Congo-Kinshasa

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5305 - Mai 2006 - pages 293-298


Résumé

Le but de l'étude a été d'évaluer l'évolution de la fréquence des césariennes et la morbidité foeto-maternelle afférant et de rechercher les facteurs responsables et les moyens de réduction de cette morbidité dans la population concernée.
Du 1er janvier 1995 au 31 décembre 1999, 625 césariennes ont été pratiquées à la Maternité Sendwe de Lubumbashi (R.D.C.) sur un total de 35.896 accouchements.
La fréquence des césariennes est passée de 1.4 % en 1995 à 1.97 % en 1999, soit un accroissement de 34 % alors que les indications sont demeurées constantes et caractérisées par la prépondérance des urgences (92.56 %). Les taux de mortalité périnatale et maternelle sont respectivement de 35.8 pour mille naissances et 140 pour cent mille accouchements ; mais en rapport avec la voie d'accouchement, le risque létal foetal et maternel paraît très élevé chez les opérées (19.51 % et 1.6 %) en comparaison avec la voie basse (3.29 % et 0.11 %). Cependant, l'analyse des facteurs de responsabilité montre que près de 80 % des décès foetaux et 70% des décès maternels chez les opérées, sont imputables aux tentatives irrationnelles et infructueuses d'accoucher par voie basse. Par ailleurs, une étude d'évitabilité établit que la seule amélioration de la gestion de la parturition accroîtrait le taux des césariennes à un minimum de 3.25 % avec une réduction de la mortalité périnatale globale de près de 50 % et un risque létal maternel réduit à 0.16 %, représentant une amélioration d'environ 90 %.
Les faits observés dans cette étude :

1. Taux bas de césariennes,
2. Prépondérance des indications d'urgences,
3. Forte mortalité foeto-maternelle,

se justifieraient non seulement par les conditions socio-économiques et éducationnelles défavorables mais aussi et surtout, par le rôle que joue l'ethnoculture dans les comportements de la reproduction même en plein milieu urbain ; la mise en place d'un modèle de partogramme réaliste et contraignant vis-à-vis des tentations ethnoculturelles pourrait contribuer à l'amélioration de la sécurité périnatale du couple mère-enfant dans nos milieux.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 2041 fois, téléchargé 63 fois et évalué 1 fois.

Retour


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !