L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur Deladem Komi Azoumah

Mortalité hospitalière à l'hôpital d’enfants de Yendoubé de Dapaong au Togonote

Auteurs : KD AZOUMAH, B. BALAKA, K. MATEY, B. KONLAN, K. KESSIE - Togo

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5401 - Janvier 2007 - pages 5-8


Résumé

La mortalité infantile demeure un problème préoccupant dans nos pays avec de nombreux déterminants et des disparités régionales malgré les multiples progrès en matière de santé de l'enfant.
Notre étude rétrospective a porté sur l'aspect épidémiologique de la mortalité des enfants de 0 à 10 ans à l'hôpital d'enfants de Dapaong du 1er janvier 2001 au 31 décembre 2002. Sur 8.806 malades hospitalisés, 1214 décès ont été enregistrés soit une létalité globale de 138 ‰ avec une prédominance masculine de 52,22 %. La mortalité néonatale représentait 249,6 ‰. La majorité des décès (93 %) enregistrés, survenaient dans les cinq premières années de vie avec une légère prédominance en saison pluvieuse. Plus de 80 % des enfants étaient reçus après une semaine d'évolution, 66,64 % des décès sont constatés dans les 24 premières heures d'hospitalisation et 77,18 % dans les 48 heures. Deux tiers des décès (66,73 %) enregistrés survenaient au cours des gardes.
Le paludisme, les infections néonatales, la méningite, la malnutrition, les infections respiratoires et l'anémie représentaient les principales causes des décès. Ce taux élevé de la mortalité à Dapaong suscite une sensibilisation de la population, une réorganisation des services des urgences avec des personnels qualifiés et le relèvement du niveau de vie de la population.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1152 fois, téléchargé 150 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !