L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Les tarifs pour la France incluent la TVA.

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire

Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 180,00 €



Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Utilisation des antithrombotiques en Afrique Subsaharienne : expérience de l’Institut de cardiologie d’Abidjannote

Auteurs : F.D. KAMDEM, A.K. ADOUBI, F.K. DIBY, D. HARDING, A. EKRA - Côte d'Ivoire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5404 - Avril 2007 - pages 209-214


Résumé

Pour apprécier l'utilisation des anti-thrombotiques en Afrique sub-saharienne, nous avons réalisé d'une part, une étude rétrospective portant sur des dossiers de patients hospitalisés d'août 2001 à décembre 2003 à l'Institut de Cardiologie d'Abidjan et ayant reçu des anti-thrombotiques et d'autre part, une enquête chez les patients recevant un traitement anticoagulant et suivis en ambulatoire de mai à août 2004. Concernant les patients hospitalisés, 524 (55,4 %) ont reçu un traitement anti-thrombotique. Les principales indications étaient la fibrillation auriculaire (19,5 %) et la cardiomyopathie dilatée (58,6 %). Les anti-thrombotiques prescrits étaient les héparines non fractionnées (43 %), les héparines de bas poids moléculaire (38 %), les anti-vitamines K (43 %) et l'aspirine (55 %) avec 1,3 % d'hémorragie majeure. Concernant les patients suivis en ambulatoire, 139 patients sous acénocoumarol ont été interrogés. La fibrillation auriculaire était l'indication la plus fréquente (25,9 %) et 40 patients (28,8 %) ont rapporté des accidents hémorragiques majeurs dans 8 cas (5,8 %). Au total, les anti-thrombotiques sont largement utilisés en milieu cardiologique africain avec un risque hémorragique acceptable.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 557 fois, téléchargé 16 fois et évalué 2 fois.

Retour


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !