L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Aspects épidémiologiques, étiologiques et évolutifs des pleurésies dans le service de pneumologie du Point Gnote

Auteurs : S. DIALLO, M. HASSAN, F. SISSOKO, O. M’BAYE, P. GOMEZ - Mali

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5407 - Juillet 2007 - pages 365-368


Résumé

Dans le but de décrire les aspects épidémiologiques, étiologiques et évolutifs des pleurésies dans le service de pneumologie de l'hôpital du point G au Mali, une revue des dossiers médicaux des patients hospitalisés dans le service du 1er janvier 1998 au 31 décembre 2002, a été réalisée.
Les pleurésies représentaient 15,9 % des hospitalisations. Le sex-ratio était de 2,3 en faveur des hommes avec une moyenne d'âge de 41 ans. Cinquante cinq pour cent des pleurésies étaient localisées à droite. Dans 60 % des cas le liquide était sérofibrineux, purulent dans 25 % des cas et hémorragique dans 15 % des cas.
La tuberculose était l'étiologie la plus fréquente avec 37 % des cas.
Selon l'aspect du liquide la tuberculose représentait 54,3 % des pleurésies sérofibrineuses, tandis que 60 % des pleurésies hémorragiques étaient dus au cancer.
La sérologie VIH a été réalisée chez 89 patients et elle était positive dans 56 % des cas. Dans l'association pleurésie/ VIH, l'étiologie tuberculeuse représentait 56 %.
Parmi les 369 patients nous avons dénombré 100 décès soit 27 % et 86 % de ces décès sont survenus avant un mois d'hospitalisation.
Bien que nous assistions à une augmentation de la fréquence des pleurésies néoplasiques, la tuberculose reste la première étiologie des pleurésies. Sa co-infection avec le VIH est la principale cause de morbidité et de mortalité.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,5 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1026 fois, téléchargé 69 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !