L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Odonto-Stomatologie Tropicale - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Odonto-Stomatologie Tropicale destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 104 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Odonto-Stomatologie Tropicale


English version English version

Odonto-stomatologie Tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - 39ème annéeOdonto-Stomatologie Tropicale
1ère revue dentaire internationale panafricaine


Recherche d'articles publiés dans Odonto-Stomatologie Tropicale

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Evaluation des précautions adoptées par les chirurgiens-dentistes utilisant l’anesthésie localenote

Auteurs : A.E. OBIECHINA, C. OJI - Nigéria

Publié dans Odonto-Stomatologie Tropicale - N° 93 - Mars 2001 - 26-28


Résumé

Il y avait 62 chirurgiens constitués de 38 (61,3%) hommes et 24 (38,7%) femmes.
Trente et un (50 %) venant des cliniques privées et des cliniques d'Etat du gouvernement alors que le reste était de l'école hospitalière. Trente trois (53,2%) étaient des chirurgiens dentistes internes, des chirurgiens dentistes internes supérieurs et des agents dentistes, tandis que 29 (46,8%) appartenaient au rang du censeur et des agents dentistes supérieurs, des censeurs supérieurs, des agents dentistes principaux et des médecins consultants. Six (9,7 %) utilisent à tout moment le seringue aspiratoire, 11 (17,7 %) utilisent occasionnellement le seringue aspiratoire et 45 (72,6 %) utilisent le seringue non aspiratoire. Tous les chirurgiens portent un masque au visage et des gants en latex.
En remplaçant les porte-aiguilles après l'injection, 58 (93,5 %) ont indiqué que l'aiguille est d'abord insérée dans le porte-aiguille qui est ensuite fermé, alors que 4 (6,5 %) prennent le porte-aiguille avec leurs doigts, le place sur l'aiguille et le ferme.
Huit (12, 9 %) ont indiqué que la dose maximum de 2 % de lignocaine avec adrénaline 1 :80000 est 7mg / kg ou moins, 5 (8,1 %) ont indiqué 10 mg/kg alors que 49 (79,0 %) n'ont pas complété cette section. Sur le nombre maximum d'1,8 ml de cartouches, tous les chirurgiens ont indiqué qu'il y avait au maximum 12 cartouches ou moins.
Cette étude a révélé qu'il y a un degré élevé du risque d'injection intravasculaire. Bien que la plupart des chirurgiens dentistes prennent des précautions nécessaires pour éviter les complications provenant de l'usage de l'anesthésie locale, il y a besoin de prévoir un acquiescement total des complications fatales qui pourraient surgir. On aura aussi besoin d'une éducation dentaire continuelle dans le but de recycler les médecins.

Summary
Evaluation of precautions adopted by dental surgeon using local anaesthesia

There were 62 surgeons consisting of 38 (61,3 %) males and 24 (38,7 %) were females. Thirty-one (50 %) were from private and state government owned clinics while the rest were from teaching hospitals. Thirty-three (53,2 %) were dental house surgeons, senior dental house surgeons and dental officers, while 29 (46,8 %) were within the rank of registrar and senior dental officer, senior registrar, principal dental officer and consultant. Six (9,7 %) use aspirating syringe all the time. 11 (17,7 %) use aspirating syringe occasionally and 45 (72,6 %) use non aspirating syringe. All the surgeons wear facemasks and latex gloves.
On the replacement of the needle guard after injection, 58 (93,5 %) indicated that the needle is first inserted into the needle guard and then secure4 while 4 (6,5 %) pick- up the guard with their fingers, place it over the needle and secure the guard.
Eight (12,9 %) indicated that the maximum dose of 2% lignocaine with adrenaline 1:80000 is 7 mg/kg body weight or less, 5 (8,1 %) indicated 10 mg/kg body weight, while 49 (79,0 %) did not complete this section. On the maximum number of 1,8 ml cartridges, all the surgeons indicated that the maximum is 12 or fewer cartridges.
This study revealed that the risk of intravascular injection is high. Although of the most dental surgeons take necessary precautions to avoid complications arising from the use of local anaesthetics, there is a need for total compliance in view of fatal complications that may ensue. It also underscores the need for continuous dental education program to update practitioners.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Odonto-Stomatologie Tropicale électronique. Il a été consulté 795 fois, téléchargé 10 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Odonto-Stomatologie Tropicale électronique

Odonto-stomatologie Tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - 39ème annéeOdonto-Stomatologie Tropicale est éditée régulièrement depuis 1978. Cette revue bilingue et trimestrielle a pour mission de permettre les échanges et le dialogue entre praticiens de tous pays. Ses auteurs exercent dans des pays de zone tropicale et en voie de développement. Ils publient le fruit de leurs études, de leurs expériences et montrent une « autre » facette de l'art dentaire, la leur. Odonto-Stomatologie Tropicale est lue dans de 70 pays et figure dans un nombre considérable de bibliothèques d'universités et services d'Odonto-stomatologie à travers le monde.

Consultez nos offres d'abonnements




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !