Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la mortalité néonatale et la pauvreté : L’USAID aux avants-postes - 20/09/2006 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Agence américaine pour le développement international (USAID) renforce ses activités en santé maternelle et infantile au Sénégal. Cette décision qui devra se concrétiser par l’allocation d’un important financement de 775.000 dollars, soit 395 millions de francs Cfa, destinés à promouvoir des naissances sans risque et l’amélioration des soins de santé des enfants et des nouveau-nés. Cet important financement va permettre, également le renforcement des activités de santé dans les régions de Kaolack, Kolda, Louga, Thiès et Ziguinchor.

L’Agence américaine pour le développement international, dans le cadre de son initiative Safe Birth (naissances sans risque), a déjà accordé au Sénégal un financement de 485.000 dollars, soit environ 243 millions de francs Cfa, à utiliser pour assurer les soins néo-natals, les procédures qui sauvent la vie en empêchant les saignements excessifs pendant l’accouchement. Car, il a été constaté que le quart de la mortalité maternelle est dû aux saignements abondants pendant et après l’accouchement, soutient le communiqué de presse qui annonce le financement accordé par l’Usaid. Il est à noter que d’autres activités seront entreprises notamment la formation des prestataires de service au niveau des districts, postes, cases de santé et d’autres pratiques de soins néonatals.

En raison du succès de leurs programmes actuels de santé maternelle et néo-natale, le Sénégal et le Rwanda ont été sélectionnés comme les deux seuls pays devant abriter le test pilote de l’initiative « Safe Birth », indique la même source. Ainsi, un montant additionnel de 140.000 dollars, soit plus de 71 millions de fcfa, sera consacré à la mobilisation et à l’information des communautés sur la prévention de l’avortement, et à la sensibilisation pour aider les femmes à obtenir des services d’urgence afin de guérir des effets possibles de l’avortement. A noter au passage que 20 % des décès d’enfants dans le monde est dû a la pneumonie. Face à ce phénomène, l’USAID a consenti un financement de 150.000 dollars, l’équivalent de 76 millions de francs CFA pour former des volontaires de santé, en mettant aussi des antibiotiques puissants pour sauver la vie de dizaines de milliers d’enfants sénégalais chaque année. Pour cette année en cours, l’USAID va fournir, environ 6 milliards 916 millions f CFA destinés à financer des activités de prévention du VIH-SIDA, de la tuberculeuse et du paludisme.

Attentive aux préoccupations et priorités locales, l’USAID, participe pour beaucoup à réduction de la pauvreté, à promouvoir la démocratie et la croissance économique, à soulager les victimes des catastrophes naturelles et à prévenir les conflits.

Ndéye Fatou Mbodj

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !