Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Prise en charge des retraités : 10 millions pour l’hôpital de Tamba - 07/10/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La revalorisation, la bi-mensualisation des pensions de retraites et la couverture sanitaire des personnes âgées de 60 ans annoncées par le Président du Conseil d’administration de l’IPRES à la suite de la signature de la convention de préfinancement entre l’IPRES et l’Hôpital régional ont été saluées avec éclat. Les personnes du 3e âge venues nombreuses dans le cadre du plan sésame ont en même temps adhéré aux innovations majeures imprimées par l’IPRES sous l’égide du Chef de l’Etat.

Amadou Racine Sy le Président du Conseil d’Administration de l’IPRES a d’emblée devant un auditoire qui a tout au long de la cérémonie marqué sa joie par des salves d’applaudissements dit que » c’est la réponse d’une vieille doléance des retraités qui vient d’être satisfaite par le Président de la République qui a décidé d’honorer et de restaurer la valeur et la dignité aux personnes âgées ».

Il n’est pas normal s’est-il empressé de dire que les retraités qui ont tout donné à la nation soient renvoyés d’une structure sanitaire soit, parce qu’il n’a pas de moyens, soit que l’Institution est en retard de paiement. Cette couche de la population doit bénéficier d’un meilleur accueil dans les structures sanitaires. Pour ce processus révolutionnaire initié par Me Abdoulaye Wade dans lequel l’IPRES a joué sa partition en débloquant un montant de 300 Millions de francs pour l’ensemble des structures de santé du pays, le Président du Conseil d’administration a dit que tout sera mis en œuvre pour sa pérennisation afin de restaurer la dignité des retraités. Son institution s’est fixée comme objectif la revalorisation des pensions de retraites, la bi-mensualisation des pensions pour une meilleure condition de vie des retraités.

M. Sy a cité aussi les efforts consentis pour le Centre médico-social de Dakar pour un financement d’un coût d’Un Milliard et demi qui a permis de relever le plateau technique pour permettre de soigner toutes les pathologies gériatriques. Autre innovation qui n’est pas passée sous silence c’est le rapprochement du paiement de l’échéance notamment le fait que les retraités ont été payés dix jours à l’avance pour les besoins du ramadan. Cela va être réitéré pour le mois de janvier où les pensions seront versées au mois de décembre pour anticiper sur la Tabaski.

Mame Abdoulaye Guèye le Directeur des Hôpitaux a mis l’accent sur les tenants et les aboutissants du plan sésame qui permet aux personnes âgées de ne plus payer les frais d’hospitalisation, de médicaments contenus sur la liste dite essentielle et d’être assistées pour les évacuations.

PAPE DEMBA SIDIBE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !