Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Don de la Fondation Sonatel : 122 millions en matériel aux structures de santé - 11/10/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Fondation Sonatel a remis hier, en présence du ministre Habib Sy, un important lot de matériels dont deux ambulances et un groupe électrogène, aux structures de santé. L’entreprise a dévoilé sa politique sociale en matière de santé. Pour cette année, elle injectera au total un milliard trois cent millions dans le secteur de la santé.

Deux ambulances pour les centres hospitaliers de Linguère et de Sédhiou, un groupe électrogène pour la clinique de dermatologie de l’hôpital Aristide Le Dantec et des boîtes d’accouchement et de petites chirurgies pour 100 postes de santé, c’est le lot de matériels offerts hier par la Fondation Sonatel aux structures de Santé. À cela, il faudra ajouter l’équipement de la salle de kinésithérapie de l’hôpital Principal et la réhabilitation de la clinique de pédiatrie de l’hôpital Le Dantec pris en charge par la Fondation. Le montant global de ce don se chiffre à 122.000.000 francs Cfa.

La cérémonie qui s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de la santé Moussa Mbaye, du maire de Linguère Habib Sy, et du directeur général de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye et les directeurs des hôpitaux de Dakar a été l’occasion pour les autorités du ministère de la santé de magnifier l’apport de cette entreprise pour l’amélioration de notre politique de santé.

Un partenariat dynamique

« Le partenariat entre le ministère de la santé et la Fondation Sonatel est dynamique. Ces deux ambulances, et les divers matériels offerts aujourd’hui, sont des gestes révélateurs de l’intérêt que vous accordiez à l’atteinte de nos objectifs en matière de politique de santé, de la lutte contre la mortalité infantile et maternelle », a dit le secrétaire général, du ministère de la santé, Moussa Mbaye. Prenant, la parole, l’administrateur général, de la Fondation Sonatel, Madame, Diarra Gaye, a axé son intervention sur les objectifs de leur politique de santé en jetant un regard sur le rétroviseur et en levant un coin du voile sur la nécessité de son renforcement.

300 centres bénéficiaires

C’est au total près de 300 centres de santé à travers le pays qui sont à l’heure actuelle bénéficiaires de la politique sociale de cette entreprise. L’ambulance offerte à la ville de Sédhiou aura selon le représentant du maire un effet réel dans l’évacuation des malades vers Ziguinchor. Pour la ville de Linguère, ce don intervient à quelques semaines de l’ouverture d’un poste de santé. Le maire de la ville, Habib Sy au nom des populations de sa localité a vivement remercié les donateurs. « Cet acte est d’une grande portée pour les habitants de la commune de Linguère et au-delà pour toutes les populations du département. Cette ambulance va certainement placer Linguère en tête du peloton de la lutte contre la paludisme, les maladies infantile et maternelle », a dit le maire de la ville de Linguère Habib Sy.

Une IRM pour Fann, et un scanner pour Ziguinchor

Cette année la Fondation prévoit d’injecter dans la santé la rondelette somme de 1 milliard trois cent millions dont un milliard 200 millions est destiné à l’achat de l’imagerie résonance magnétique pour le Centre hospitalier universitaire de Fann, d’un scanner pour l’hôpital régional de Ziguinchor. Les actions sociales attestent l’engagement de la Sonatel au côté du ministère de la santé pour éradiquer certaines pathologies. « Nous espérons que ce don servira à faire reculer la mortalité maternelle et infantile, à équiper les structures sanitaires, à soutenir les personnes âgées, à lutter contre le paludisme.

La Fondation Sonatel s’est engagée à combattre prioritairement au Sénégal, aux côtés des pouvoirs publics le paludisme pour que plus aucun Sénégalais ne meurt de cette maladie », a fait savoir le président du Conseil de Fondation, Cheikh Tidiane Mbaye. Depuis le début de l’année, la fondation a pris en charge le traitement de 750 personnes âgées issues des villes de Dakar, Kaolack, et Saint-Louis. Elle supportera également les frais des opérations de cataractes pour vingt sujets âgés qui seront traités au centre de Bopp.

Le président du conseil de la fondation a réaffirmé leur engagement à poursuivre leurs actions sociales en collaboration avec le ministère de la Santé afin de répondre aux besoins des populations démunies. « En créant la fondation, l’entreprise a voulu traduire en actions concrètes son souci du bien-être des populations les plus défavorisées. C’est pourquoi nous assumons notre responsabilité sociale d’entreprise », a dit Cheikh Tidiane Mbaye.

IDRISSA SANE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !