Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Vaccination contre la rougeole à Tamba : L’équation des moyens se pose - 27/10/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La question de la mobilisation des collectivités décentralisées de la région de Tambacounda dans l’effort consenti par l’Etat dans le cadre de la prise en charge sanitaire des populations est revenue à plusieurs reprises au cours du CRD consacré à la préparation de la campagne nationale contre la rougeole du 30 Octobre au 5 Novembre. Elle sera couplée avec la supplémentation en vitamine A et le déparasitage des enfants. Cette campagne va permettre de toucher 110.713 enfants.

Ce sont 110.708 enfants âgés de 9 à 59 mois qui sont ciblés au niveau de la région de Tambacounda dans le cadre de la campagne de masse contre la rougeole. Il est prévu la supplémentation à la vitamine A de quelque 120.810 âgés de 6 à 59 mois. Pour le déparasitage ce sont tous les enfants âgés de 12 à 59 mois soit un effectif de 115.292 qui sont ciblés dira Dr Mouhamadou Tidiane Dia, le Chef du Bureau Immunisation et Surveillance Epidémiologique de Tambacounda. Présentant un rapport au CRD qui a regroupé les partenaires, les représentants des 9 districts que compte la région, le Dr Dia a dit qu’il s’agit de couvrir les cours opérationnels de la campagne. Pour cette campagne, ce sont 110.713 enfants de la région qui seront touchés à travers les stratégies fixe, avancée et mobile. La région compte obtenir 26.235.196F CFA pour la réussite de cette campagne qui va mobiliser 348 vaccinateurs.

Pour le Médecin Chef de région, le Lt Colonel Lamine Diawara, Tambacounda lors de la dernière campagne avait ravi la première place et depuis 2003 aucun cas de rougeole n’a été détecté dans la région. D’où l’importance de cette initiative des pouvoirs publics envers les enfants. Pour lui les comités de santé et les collectivités locales doivent soutenir cette action. Le problème de logistique est revenu dans ses propos à cause de la mobilité nécessaire pour atteindre les populations dispersées.

Pour le Dr Cheikh Seck de la Direction de la Prévention Médicale tout comme Ousmane Wade du Service national de l’Education pour la Santé, l’Etat a déployé 1 Milliard dont 500 Millions de ses partenaires pour une campagne de qualité. Dans ce cadre, la gestion des déchets à 100 % est prise en compte en plus de 70 % de la motivation des cadres pour la supervision en plus de la mobilisation sociale et de la campagne de communication au niveau national.

Au cours des débats, il a été question de la raréfaction des ressources au niveau de certains districts qui viennent de naître et qui n’ont pas encore le soutien comme les anciens districts sanitaires.
En tirant les conclusions, l’Adjoint au Gouverneur Abdou Bodian s’est félicité de l’engagement des autorités sanitaires et de l’USAID à travers la structure Africare qui a décidé de soutenir leurs zones d’intervention que sont les districts de Tambacounda et Koumpentoum. L’Adjoint au Gouverneur a lancé un vibrant appel aux collectivités décentralisées pour qu’elles s’assument dans le cadre des compétences transférées afin de soutenir cette belle initiative.

PAPE DEMBA SIDIBE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !