Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le SIDA : Le réseau Esther veut décentraliser les centres de dépistage - 18/11/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Ensemble solidarité thérapeutique hospitalière en réseau (Esther) a fait un bilan de ses activités. La structure compte décentraliser les centres de prise en charge conformément à la politique nationale de maillage du territoire en services de dépistage. Le ministère de la Santé et de la Prévention médicale par la voix de son directeur de cabinet, apprécie à sa juste valeur l’apport du réseau Ensemble solidarité thérapeutique hospitalière en réseau (Esther) dans la lutte contre le Sida au Sénégal.

Cette organisation a posé des actes concrets pour soutenir les efforts du gouvernement pour stabiliser le taux de prévalence et pour éviter de nouvelles infections. “ Nous nous réjouissons du partenariat avec Esther qui nous a permis d’enregistrer des résultats en matière de lutte contre le Sida ”, déclare Farba Lamine Sall, directeur de cabinet du ministère de la Santé et de la Prévention médicale. Il a relevé la pertinence de cette rencontre d’évaluation pour tirer un bilan et dégager des perspectives. Surtout qu’il faut toujours réactualiser les stratégies de lutte contre la pandémie. Esther a donné l’opportunité aux agents du centre hospitalier de Saint-Louis de subir une formation à Lille en partenariat avec le Centre hospitalier de Lille Tourcoing. La structure a en outre été à la base du développement ou de la création du volet de la prévention de la transmission du Sida de la mère à l’enfant dans les districts de Pikine, Guédiawaye, Mbao, et Rufisque. La liste de leurs interventions est loin d’être exhaustive.

La structure ne compte pas s’arrêter à mi-chemin. “ Il s’agit pour nous de faire un bilan et de dégager des orientations en identifiant les priorités ”, soutient le coordonnateur d’Esther au Sénégal, Karim Diop. D’une manière globale, leurs interventions vont s’inscrire dans la politique nationale de lutte contre le Sida. “ Notre partenariat a connu des hauts et des bas. Il faut tirer les enseignements pour construire l’avenir. Nous allons toujours inscrire nos actions dans le cadre de la politique nationale en matière de lutte contre la maladie ”, souligne la directrice d’Esther Anne Petitgirard.

La structure projette de décentraliser les centres de prises en charge dans les régions périphériques ceci conformément à la politique de maillage du territoire en centres de dépistage. Dans cette optique, le département de la santé envisage d’ouvrir les centres de dépistage à l’intérieur du pays pour faciliter aux populations l’accès à ces structures afin d’élever le nombre de personnes dépistées. “ Pour un pays comme le nôtre qui a un taux de prévalence de 0,7 % dans la population générale, il est important que les personnes connaissent leur statut.

C’est ce qui permet d’asseoir une bonne politique de prise en charge et de prévention ”, avance le chef de la division Ist-Sida du ministère de la Santé et de la Prévention médicale, le docteur Abdoulaye Sidibé Wade. Cette sensibilisation pour le dépistage sera beaucoup plus ciblée. Les actions seront déroulées dans les zones susceptibles. Le nombre de personnes dépistées est passé de 10.000 en 2002 à 30.000 en 2005. Le docteur Wade a révélé l’appropriation du condom féminin.

Les régions de Ziguinchor et de Kolda détiennent les taux de prévalence les plus élevés. Actuellement, ce sont 5158 personnes qui sont sous traitement antirétroviral au Sénégal.

IDRISSA SANE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !