Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le VIH/SIDA : le Sénégal à nouveau éligible au Fonds mondial - 16/10/2012 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Sénégal fait encore partie des pays bénéficiaires de la subvention du Fonds mondial de lutte contre le Sida, le paludisme et la tuberculose. Les bons résultats obtenus par les acteurs de la lutte contre le VIH/Sida ont pesé sur la sélection du dossier sénégalais.

Le Sénégal est à nouveau éligible au Fonds mondial de lutte contre le Sida, le paludisme et la tuberculose. L’information est diffusée par l’Organisation onusienne de lutte contre le Sida (Onusida). Les résultats encourageants obtenus au cours de ces dernières décennies, avec une prévalence qui s’est stabilisée à 0,7 %, ont été déterminants pour une nouvelle sélection du dossier sénégalais. « Le programme Sida du Sénégal vient, encore une fois, de se distinguer par ses résultats. Le Sénégal a réussi l’examen de passage du Fonds mondial de lutte contre le Sida, le paludisme et la tuberculose. Ce passage est soumis à l’obligation de résultats dans le management et la mise en œuvre », renseigne le site de l’Onusida, qui révèle également que le Sénégal, grâce à l'acceptation de sa demande pour la phase 2 d'une subvention en rapport avec le Vih, recevra 33 millions de dollars supplémentaires pour ces trois prochaines années. Cette nouvelle allocation, approuvée par le Fonds mondial le 24 septembre 2012, servira à financer la mise en œuvre du Plan stratégique national sénégalais de lutte contre le VIH.

La diversité des stratégies mises en œuvre ont permis de stabiliser la prévalence et d’occuper une position exemplaire dans la croisade contre le VIH/Sida en Afrique et à travers le monde. C’est donc à juste raison que le directeur exécutif de l’Onusida, Michel Sidibé, a salué les travaux du Conseil national de lutte contre le Sida du Sénégal lors d’une réunion avec son secrétaire exécutif, Ibra Ndoye.

Cette nouvelle sélection certifie, s’il en est besoin, les efforts soutenus déployés par les différents partenaires et acteurs afin de faire reculer cette maladie. « Selon le Fonds mondial, le Sénégal a été un véritable modèle de riposte contre le Vih pour la région de l'Afrique occidentale et centrale, grâce à l’utilisation optimale des subventions accordées, à la mobilisation des partenaires à l'échelle nationale et à la réactivité de sa société civile. Le rapport récent de l’Office de l’inspection générale du Fonds mondial (Oig) a montré que, dans l'ensemble, les résultats obtenus au Sénégal étaient très encourageants », note les rédacteurs du document rendu public.

Bonne gouvernance

Les instances internationales reconnaissent aussi que le Sénégal fait preuve d’une bonne gouvernance dans la gestion des fonds. La preuve, l’Oig a attesté que les subventions accordées ont été utilisées convenablement et ont produit des résultats escomptés. « Le pays a fait d'énormes efforts, ces cinq dernières années, pour consolider l'accès de sa population aux services de prévention, de traitement, de soins et d'appui en matière de VIH, en ciblant principalement les populations les plus exposées au risque. Le Sénégal est l'un des rares pays d'Afrique occidentale et centrale ayant collecté des données solides sur les groupes de population difficiles à atteindre, comme les professionnels du sexe, les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et les consommateurs de drogues », reconnaissent les partenaires. Le pays s’est inscrit, au cours de ces dernières années, dans le renforcement de l’offre de services avec un accent mis sur l’accessibilité géographique au traitement antirétroviral. Les bénéficiaires des Arv sont passés de 5.500 en 2006 à 18.352 en 2011. De plus, de nouveaux sites offrant des services de conseil et de dépistage volontaires ont vu le jour à travers toute l’étendue du territoire. « De 2006 à 2010, le nombre de sites offrant des services de conseil et de dépistage volontaires est également passé de 109 à 687, pour atteindre 1.023 en 2011. Les services de prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant ont été multipliés. De 404 en 2009, ils sont passés à 648 en 2010 et 976 en 2011 », note le document.
Rappelons que le Conseil national de lutte contre le Sida, l’Alliance nationale contre le Sida et la Division de lutte contre le Sida du ministère de la Santé ont été les principaux récipiendaires de la subvention du Fonds mondial au Sénégal.

Idrissa SANE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !