Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Epidémie de la Méningite A : le Sénégal en état d’alerte maximale - 08/11/2012 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Huit régions du Sénégal sont en état d’alerte maximale face à la menace imminente d’une épidémie de la méningite A dans la zone dite «ceinture méningitique» qui couvre notre pays. L’Etat est décidé à sécuriser le territoire national.

De toutes les méningites (A, B, C, W135), le type A reste le plus contagieux et le plus meurtrier, si le malade n’est pas traité dès l’apparition des premiers signes. Malheureusement, le Sénégal n’est pas à l’abri de cette pathologie mortelle. Le pays se situe, en effet, dans une zone géographique dite «ceinture méningitique» qui est actuellement sous la menace d’une réapparition de l’épidémie de la méningite A. Dans cette zone, qui va du Sénégal à l’Ethiopie et couvre 25 pays, une alerte a été déclarée suite à l’apparition de plusieurs cas dans certains pays de la sous-région ouest africaine. Selon le docteur Ibrahima Badiane, de la direction de la Prévention au ministère de la Santé, les régions de Kaolack, Fatick, Diourbel, Kaffrine, Tambacounda, Kédougou, Sédhiou et Kolda demeurent les zones les plus exposées du pays. «Toutes les épidémies de cette maladie déclarée au Sénégal se sont déjà signalées dans ces régions», a déclaré, avant-hier au Sneips de Grand-Yoff, Dr Badiane. Ce dernier prenait part à l’atelier de mise à niveau des médias dans le cadre de la campagne de vaccination contre la méningite A, prévue du 12 au 21 novembre 2012.

Pour barrer la route à la méningite A, les autorités sanitaires du pays ont ainsi décidé de démarrer cette campagne «préventive» contre cette pathologie mortelle dans ces huit provinces à risque. «Ce vaccin, à la différence des anciens vaccins d’une durée de vie de trois ans, aura une protection de dix ans. On s’attend à ce que le vaccin confère une longue durée de protection non seulement aux personnes vaccinées ; mais aussi aux membres de leurs familles et autres proches qui auraient pu être exposés à la maladie», indique Dr Badiane. Qui souligne, toutefois, qu’aucun cas de méningite A n’a encore été noté au Sénégal. Selon lui, les épidémies de méningite A sont cycliques et apparaissent tous les 10 à 12 ans. La dernière épidémie au Sénégal remonte à 1999 avec 6 870 cas dont 635 décès. «On s’attend depuis 2000 jusqu’à maintenant à revoir une épidémie de ce genre. Et c’est justement pour éviter la survenue de cette maladie au Sénégal que l’on fait cette campagne de vaccination», explique-t-il. Ce vaccin ne sera pas seulement destiné aux enfants, mais il concernera tous ceux dont l’âge est compris entre un et 29 ans. Dr Badiane de justifier cette frange de la population ciblée par le constat, selon lequel la plupart des cas de méningite A survient dans cette tranche d’âge. La méningite A se manifeste par une forte fièvre, l’apparition brutale des maux de tête, des vomissements, une raideur de la nuque accompagnée de douleurs avec un gonflement de la fontanelle chez l’enfant.

Abdoulaye SIDY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !