Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Campagne de vaccination contre la méningite : 4.200.000 personnes ciblées dans 8 régions - 13/11/2012 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En procédant, hier après-midi, à Kaffrine, au lancement officiel de la campagne nationale de vaccination contre la méningite A, Mme Awa Marie Coll Seck, ministre de la Santé et de l’Action sociale, a beaucoup insisté sur l’importance de cet événement qui va mobiliser, pendant une dizaine de jours, tout ce que la nation compte d’acteurs autour d’un idéal commun.

Le ministre a rappelé que la campagne qu’elle vient de lancer dans la capitale du Ndoucoumane, choisie en raison du dynamisme de l’engagement et surtout de la valeur des hommes et des femmes, est destinée à combattre la méningite qui constitue « une véritable préoccupation en Afrique ». Pour Awa Marie Coll Seck, au Sénégal, un cycle épidémique est noté tous les 8 et 12 ans. La dernière épidémie de méningite, dans notre pays, remonte à 1999 avec 6.870 cas et 635 décès.

Depuis cette dernière épidémie, et malgré cette période d’accalmie, la méningite continue d’être une menace permanente avec l’enregistrement de cas sporadiques dans notre pays. En effet, au Sénégal, il existe une aire géographique régulièrement touchée par cette maladie et elle couvre 8 régions considérées comme étant à haut risque. Il s’agit de Diourbel, Fatick, Kaolack, Kaffrine, Tambacounda, Kédougou, Kolda et Sédhiou. De l’avis du ministre, toutes les épidémies de méningite déclarées au Sénégal l’ont été dans ces régions.

1.480 équipes mobilisées

Pour Awa Marie Coll Seck, ce sont là les raisons fondamentales qui font que le Sénégal, à l’instar d’autres pays de la sous-région, a décidé d’introduire le vaccin contre la méningite A, en organisant une campagne préventive de masse dans ces 8 régions concernées. Une vaccination gratuite dont le coût global est de 2 milliards de FCfa. A en croire le Pr. Seck, l’organisation de cette campagne témoigne de la détermination du gouvernement à protéger toute la population contre cette terrible maladie. L’objectif de cette campagne, selon le ministre, est de vacciner au moins 95 % des enfants et des jeunes de 1 à 29 ans. Une opération qui va mobiliser 1.480 équipes de vaccination, composées de 4.655 agents qualifiés et de volontaires, pour atteindre une cible de 4.200.000 personnes dans les 10 jours que dure la campagne. Par ailleurs, Awa Marie Coll Seck a tenu à remercier les partenaires qui ont été d’un appui déterminant, et a dit compter sur l’implication de tous pour réussir le pari.

Auparavant, le Dr Alimata Jeanne Diarra Nama, Représentante-résidente de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) au Sénégal, la représentante de l’Unicef, le maire de Kaffrine et le représentant du président du Conseil régional ont tous salué l’initiative et les efforts consentis par les hautes autorités du pays. Quant aux élus de la région, ils ont interpellé l’Etat sur la situation « catastrophique » de la santé dans le Ndoucoumane. Cependant, l’engagement du personnel de la santé de la région sous la conduite de Malick Cissé Ndiaye, médecin chef régional, a été salué par l’ensemble des orateurs.

Mamadou CISSE

 

Kolda compte toucher plus de 170.680 jeunes

La campagne de vaccination contre la méningite a démarré, lundi, à Kolda. Plus de 170.680 jeunes âgés de 1 à 29 ans sont visés par le district sanitaire, qui a mobilisé les gros moyens. Le coup d’envoi a été donné, lundi, par le préfet de Kolda, Bouya Amar, qui s’est rendu, à la tête d’une importante délégation, sur les sites de vaccination de Amadou Michel Diop et de Ousmane Senghor, pour vérifier le bon déroulement des opérations. « Ce qu’on a constaté sur le terrain nous rassure vraiment. Comme vous le savez, nous ciblons 170.680 jeunes de 1 à 29 ans au niveau du département de Kolda, et nous pensons pouvoir atteindre cette cible. C’est une campagne particulière, qui nécessite beaucoup de moyens logistiques, humains et financiers. Je remercie l’autorité administrative qui nous a beaucoup aidé pour réussir le pari de la mobilisation », a déclaré Dr Aladj Arouna Ndiaye, médecin-chef du district sanitaire de Kolda. Il a félicité également les partenaires au développement, dont l’Unicef et l’Usaid, qui ont largement contribué à la réussite de cette campagne de vaccination. Par ailleurs, il a rassuré les populations de l’efficacité du vaccin utilisé contre la méningite A. Ce dernier assure une protection sur 10 ans. Le district a fait appel à du personnel qualifié, notamment des étudiants en 2ème année et des sortants de certaines écoles, pour minimiser les incidents qui pourraient éventuellement se produire.

Le chef du bureau de zone de l’Unicef à Ziguinchor et Kolda, Mamadou Oury Bâ, s’est réjoui de la forte mobilisation des populations qui témoigne leur engagement dans la croisade contre cette maladie. Le préfet de Kolda, Bouya Amar, a demandé aux populations de sortir pour se faire vacciner.

Mamadou Aliou DIALLO

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !