Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Société Ouest-Africaine de parasitologie : les maladies parasitaires au menu du 6ème congrès - 18/12/2012 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Plusieurs professeurs et chercheurs sont attendus à Dakar pour participer au congrès de la Société ouest-africaine de parasitologie (Soap) qui démarre aujourd’hui. Une occasion, pour ces universitaires, de se pencher sur la problématique des maladies parasitaires en Afrique de l’Ouest. Le 6ème congrès de la Société ouest-africaine de parasitologie (Soap) s’ouvre aujourd’hui à l’amphithéâtre de l’Ucad II. Il est organisé par le Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale du Réseau mondial de surveillance des résistances aux antipaludiques (Wwarn).

Son objectif, faire le point sur « l’efficacité des traitements actuellement recommandés, adoptés et en vigueur dans la quasi-totalité des pays au sud du Sahara, pour faire reculer le paludisme ». Le congrès de la Soap est le plus grand évènement scientifique régional organisé depuis 3 ans, lit-on dans un communiqué parvenu à notre rédaction. Il permettra aux participants d’aborder la problématique des maladies parasitaires en Afrique de l’Ouest, dont le paludisme. Cette maladie occupe toujours une place prépondérante, du fait de la morbidité et de la mortalité qui lui sont imputables.

5 communications seront au programme. La 1ère sera présentée par le Dr Christian Nsanzabana Wwarn de l’Université d’Oxford du Royaume-Uni. Il fera le point sur l’impact des doses de l’Artésunate/Amodiaquine, l’un des 2 médicaments recommandés par les programmes nationaux de lutte contre le Paludisme (Pnlp) dans le traitement du paludisme non compliqué.

La 2ème communication sera faite par le Pr. Abdoulaye Djimdé qui démontrera que l’association « artéméther/luméfantrine », du 2ème médicament recommandé dans le traitement du paludisme non compliqué, garde toujours son efficacité, 7 ans après sa mise sur marché. Quant à la 3ème communication, elle sera présentée par le Dr Soulama Issiaka du Centre national de recherche et de formation sur le paludisme à Ouagadougou. Il va exposer les résultats du travail réalisé chez les enfants impaludés âgés de moins de 5 ans et traités avec l’association artéméther/luméfantrine avec une efficacité de 90 %, 5 ans après la mise de ce médicament sur le marché au Burkina Faso. La 4ème communication du Dr Halidou Tinto de l’Institut de recherche en sciences de la santé de Nanoro, au Bukina Faso, portera sur une étude comparative montrant que les 2 associations recommandées dans le traitement du paludisme sont toujours efficaces. Le Pr. Jean-Louis Ndiaye de l’Université de Dakar fera une revue sur l’efficacité de l’Artésunate/Amodiaquine de 2000 à 2010. Cette efficacité a démontré que le traitement des cas de paludisme par les Act a permis de faire reculer le paludisme au Sénégal.

Eugène KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !