Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Pour faire reculer les maladies non transmissibles : Eva Marie Colle Seck lance un nouveau concept pour les faire reculer - 15/02/2013 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le lancement national des Journées de prévention, de dépistage et de consultation a eu lieu avant-hier, mercredi, au quartier Léona Valda, dans la commune de Rufisque-Ouest. Selon le ministre Eva Marie Coll Seck, c'est une nouvelle politique qui est mise en œuvre afin d'améliorer la santé des communautés. Une innovation par la prévention contre les maladies non transmissibles telles que le diabète, l’hypertension artérielle, la Santé bucco-dentaire.

La campagne de prévention, de dépistage et de consultation a connu une grande affluence avant-hier mercredi, à la place publique du quartier Léona Valda, dans la commune de Rufisque Ouest. Selon Eva marie Coll Seck ministre de la Santé, c’est le Chef de l’Etat qui a demandé à ce que des innovations soient apportées pour assurer une meilleure santé des populations. « Nous ne sommes pas là pour seulement distribuer des médicaments mais pour prévenir, essayer de dépister les personnes qui ont des hypertensions artérielles, le diabète, du Sida, du bucco dentaire.

Des personnes qui doivent avoir aussi une bonne information sur les maladies infectieuses comme le paludisme ou la tuberculose», a martelé Mme le ministre, avant d’ajouter : « nous allons envoyer les dépistées malades vers des structures de santé pour le suivi. L’exemple de Léona sera démultiplié dans les départements du Sénégal. » Le maire de la commune de Rufisque-Ouest, Alioune Mar, s’est réjoui du choix porté sur sa commune. « C’est une aubaine pour les populations de la commune car vu le manque de moyens les malades peinent à se soigner correctement dans la zone. Nous remercions le président Macky Sall et Mme le ministre pour les soins apportés à ces populations démunies.»

Interrogé sur la mise en œuvre de la couverture médicale universelle qui tarde à être effective alors qu’elle était annoncée pour le 1er trimestre de cette année, Eva Marie Colle Seck rassure : «Nous avons déjà commencé, nous ne faisons pas de bruit mais progressivement nous déroulons le programme. Nous avons démarré avec les régions de Kaolack, Fatick, Diourbel et Kaffrine où nous avons plus de 5000 indigents pris en charge et beaucoup de personnes ont adhéré aux mutuelles de santé qui y sont implantées. C’est un travail qui est en cours et nous allons tout faire pour atteindre la majorité de la population», rassure Mme Seck.

Se prononçant sur les problèmes qui secouent l’hôpital Abass Ndao, Mme le ministre a annoncé l’issue heureuse du conflit. Selon elle, « l’hôpital a un statut particulier. Le président du Conseil d’administration est le maire de Dakar. On a discuté avec lui et il a pris langue avec les travailleurs. Nous allons nous rencontrer sous peu pour voir comment débloquer la situation et nous osons espérer que cela se fera le plus rapidement possible. »

Moussa THIAM

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !