Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Maladie transmissible : plus de 12.000 cas de tuberculose enregistrés l’année dernière au Sénégal - 14/03/2013 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La région de Dakar concentre le nombre de personnes les plus affectées par la tuberculose. Le Programme national de lutte contre la tuberculose (Pnt) avait dénombré, l’année dernière, 5.734 cas à Dakar sur un total de 12.810 sur toute l’étendue du territoire national. Le Programme national de lutte contre la tuberculose (Pnt) a dénombré 12.810 cas de tuberculose toutes formes confondues, en 2012, soit un taux de détection de 79%. La coordinatrice du Pnt, Dr Marie Sarr Diouf, a révélé qu’il y a eu une augmentation de 1200 cas de tuberculose en 2012.

La région de Dakar détient le taux de prévalence le plus élevé. Celui-ci est de 44%. Soit 5734 malades dont les 3609 sont touchés par une tuberculose pulmonaire à frottis positif. Elle est suivie par la région de Thiès qui est à 1825 cas dont 1224 cas de tuberculose pulmonaire à frottis positif. La région de Diourbel vient en troisième position avec 1226 malades. Les régions à faible taux de détection sont Kaffrine, Matam et Tambacounda avec des taux allant de 20% à 29%.

La maladie touche particulièrement les personnes actives, c’est-à-dire des sujets âgés de 15 à 44 ans. En 2012, 703 enfants sont touchés par la tuberculose, ce qui représente 5,6% des cas de Tb détectés dans le pays au sein de cette couche de la population. Ces informations ont été données, hier, à Dakar, par la coordinatrice du Pnt et ses collaborateurs lors d’une conférence de presse en prélude à la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose prévue le 24 mars prochain.
La rencontre avec la presse a permis à la coordinatrice du Pnt de révéler l’apparition, au Sénégal, de la tuberculose multi résistante avec 32 cas dépistés en 2012 contre 37 en 2011. Les résultats obtenus, l’année dernière, ont montré aussi que la prévalence du VIH chez les tuberculeux est de 9%. Cependant, 90% des personnes atteintes par la tuberculose bénéficient d’une prévention de la pandémie.

Dr Marie Sarr Diouf a, aussi, indiqué que le taux d’abandon est de 7% et celui des décès de 3%. Elle a assuré que l’augmentation des personnes affectées ne constitue pas une inquiétude. « Cela prouve seulement que les cas cachés dans les communautés sont en train d’être détectés, car le constat fait, ces dernières années, est que les malades restaient longtemps chez-eux, faute de dépistage précoce. En continuant dans cette dynamique, nous allons atteindre les objectifs de l’Oms qui est de réduire la morbidité, la mortalité et la transmission de la tuberculose », a expliqué Dr Marie Sarr. Le Programme national de lutte contre la tuberculose s’est fixé comme objectifs de dépister, chaque année, au moins de 70% de tuberculose à microscopie positive et de guérir 85% des malades. « Nous voulons d’ici à 2015 réduire de 50% la prévalence et la mortalité due à la tuberculose », a signalé Marie Sarr Diouf qui a affirmé que le Sénégal a maîtrisé la lutte contre la tuberculose dont le traitement est gratuit dans toutes les structures de santé.

Elle a fait aussi un focus sur la journée mondiale de lutte contre la tuberculose en rappelant que c’est un moment privilégié de sensibiliser les communautés sur l’épidémie et les efforts entrepris par les Etats pour éliminer la maladie. « C’est également l’occasion de mobiliser l’action politique et sociale, afin de favoriser les progrès, mais aussi de susciter l’engagement de tous pour un accès universel aux soins de la tuberculose », a-t-elle soutenu.
Cette année, la commune de Keur-Massar a été choisie pour abriter la cérémonie officielle de cette journée au Sénégal. Située dans la banlieue dakaroise, Keur Massar est une zone à forte prévalence de tuberculose avec 765 cas en 2012. Cependant, la localité a fait des efforts dans la prise en charge de la maladie et mérite les encouragements des autorités sanitaires. Ce qui justifie le choix porté sur cette localité.

Eugène KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !