Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme : des centres socio-médicaux annoncés dans les régions - 29/03/2013 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Fonction publique a annoncé l’ouverture, dans les 5 années à venir, des antennes du centre médico-social dans toutes les régions. C’était mercredi dernier, lors d’un atelier de formation et de sensibilisation des agents de son département. Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la lutte multisectorielle contre le paludisme, en partenariat avec le Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp).

Le ministre Mansour Sy a rappelé que la bonne santé des agents est un gage de succès. Les agents ont acquis suffisamment de connaissances sur les causes du paludisme et les moyens de s’en prémunir. Le ministre a indiqué que la plupart des repos maladie sollicités par les agents de l’Etat sont relatifs au paludisme, soit au niveau de la famille ou de l’agent lui-même. D’où la pertinence de cet atelier, à quelques mois du début de l’hivernage. Les agents formés ont promis d’être des relais auprès des membres de leurs familles, associations et réseaux. « Les études menées en relation avec le Pnlp montrent que les sommes dépensées pour lutter contre le paludisme représente 25 % du budget des ménages », a avancé M. Sy. Il s’y ajoute l’incidence de la maladie sur la productivité.

C’est pourquoi, a poursuivi le ministre, l’Etat s’active à créer des antennes régionales du centre socio-médical où les agents peuvent retrouver des médecins, des infirmiers et des sages-femmes et disposer aussi d’une prise en charge gratuite. « A ce titre, l’antenne de Kaolack est opérationnelle. Cette année, l’antenne de Saint-Louis sera installée et celle de Matam sera relancée en relation avec la Caisse de sécurité sociale et l’Ipres », a affirmé le ministre de la Fonction publique. L’objectif, a-t-il promis, est que nous ayons dans chaque région, d’ici les 5 prochaines années, des antennes du centre médico-social avec des spécialistes. Mansour Sy a, en outre, appelé à mettre l’accent sur la prévention et avoir le réflexe de se soigner en cas de maladie.

Mamadou DIEYE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !