Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Transplantation rénale : un projet de loi bientôt soumis à l’Assemblée nationale - 28/03/2013 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un projet de loi pour la transplantation rénale sera bientôt présenté à l’Assemblée nationale. L’annonce est du ministre de la Santé et de l’Action sociale, le Pr. Awa Marie Coll Seck. Le ministère de la Santé et de l’Action sociale va initier un projet de loi pour la transplantation rénale au Sénégal. « Nous avons saisis les ministères concernés qui sont en train de nous faire des propositions.

Par la suite, le projet sera soumis à l’appréciation du Conseil des ministres qui va saisir l’Assemblée nationale », a dit, hier, Awa Marie Coll Seck, qui présidait la signature d’une convention entre son ministère et le centre Alioune Badara Cissé hémodialyse (Abch). Cet accord est « renouvelable annuellement », a-t-elle indiqué. Le ministre a, par ailleurs, soutenu que le pays veut tendre vers la couverture médicale universelle tout en attirant l’attention des Sénégalais sur l’origine de l’insuffisance rénale. Celle-ci peut provenir du diabète, de l’hypertension, mais aussi de la vente des médicaments de la rue.

10 générateurs

Le gouvernement, a rappelé le Pr Seck, s’emploie à assurer un bon maillage du pays en dotant les régions de centres de dialyse. « Nous voulons que d’autres régions, telles que Ziguinchor et Tambacounda, aient leurs centres de dialyse. C’est pour apporter des solutions aux complaintes de patients. Tous les centres ne peuvent pas restés concentrés à Dakar », a signifié le ministre, qui a également visité les hôpitaux Aristides Le Dantec, Principal et une clinique italienne privée de la ville. Awa Marie Coll Seck a réitéré la volonté du président de la République, Macky Sall, de soutenir les hémodialysés et insuffisants rénaux. Le ministre a aussi adressé une mention spéciale au bienfaiteur Alioune Badara Cissé, qui a remis v10 générateurs thermiques. «Vous avez mis en avant l’intérêt des populations », a-t-elle dit. M. Cissé a, pour sa part, magnifié la collaboration. « La facture d’une séance de dialyse est de 60.000 FCfa. Mais l’Etat va supporter les 50 % du coût », a déclaré le responsable d’Abch.
Il ya 1 an, 6 personnes pouvaient être soignées.

Maintenant, 23 postes peuvent prendre 60 malades par jour. C’est dire que 240 insuffisants rénaux pouvaient être traités par semaine. Selon M. Cissé, l’intervention du centre secondaire d’Abch obéit à la volonté de répondre, de manière concrète, à la politique de santé définie par le président Macky Sall. Le centre permet aussi de lutter contre le chômage des jeunes, puisque d’autres emplois seront créés. Au nom du khalife général des Tidianes, Serigne Cheikh Ahmet Tidiane Sy Al Makhtoum, Serigne Pape Malick Sy a rappelé un enseignement de Seydi hadj Malick Sy qui disait que « tous les métiers sont nobles, mais la médecine est humaine ».

Accompagnement des insuffisants rénaux : 1,6 milliard de FCfa déjà injecté par le gouvernement

Un acte fort a été posé dans l’accompagnement des insuffisants rénaux. Car, depuis juillet 2012, la gratuité de la dialyse a été décidée par l’Etat dans le secteur public, ce qui lui a coûté 1,6 milliard de FCfa, a indiqué le ministre. Toutefois, les patients continuent encore d’avoir des difficultés pour accéder aux soins, en raison de l’offre de dialyse qui demeure encore faible. La maladie touche environ 80.000 personnes au Sénégal. S.

Serigne Mansour Sy CISSE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !