Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Pour réduire le risque de naissances prématurées et de la mortalité infantile : Une bonne nutrition de la mère préconisée - 14/04/2013 - Le quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le troisième Cours de nutrition pédiatrique (Canup), dont le thème est «L’importance des 1 000 premiers jours (nutrition maternelle et infantile) dans le futur et devenir de l’enfant», qui a regroupé des jeunes pédiatres de l’Asso­ciation des pédiatres d’Afrique noire francophone et les Sociétés nationales de pédiatrie ainsi que des médecins de l’Afrique, a pris fin jeudi à Saly (Mbour).

Ce cours intensif qui a duré quatre jours a permis aux participants, venus de 13 pays africains, de comprendre que la malnutrition est la cause principale de mortalité infantile dans le monde entier. Selon le Pr Ategbo Simon, pédiatre gastroentérologue, secrétaire gé­né­ral de la Société gabonaise de pédiatrie et directeur du Canup 2013, «ce cours est né d’une volonté d’offrir aux pédiatres un enseignement en nutrition de haut niveau de sorte que la nutrition soit inscrite réellement dans l’agenda au quotidien, car la nutrition est importante au début comme à la fin de la vie».

Pour le Professeur Ousmane Ndiaye, pédiatre spécialiste en néonatologie et secrétaire général de la Société sénégalaise de pédiatrie, chargé de la communication du Canup, l’avenir de l’enfant se prépare avant la naissance, donc la nutrition périnatale est importante, car elle est capitale pour la survie de l’espèce. Avant d’exhorter les pédiatres à être plus regardants sur la nutrition, car «le fait d’avoir un nouveau-né qui naît dans de très bonnes conditions, qui n’est pas né avec un faible poids lui permet d’être préservé de décès à court terme. Le faible poids a des conséquences multiples parmi lesquelles, la mauvaise nutrition maternelle et quand cela existe, il s’agit d’un stress nutritionnel qui aura un retentissement certain sur le développement de l’enfant. Que ce soit somatique ou neurologique, les enfants qui ont un état de malnutrition intra utérine prennent leur maladie à l’âge adulte».

Poussant sa réflexion, Pr Ndiaye dira encore que «quelqu’un qui naît avec un faible poids, parce que mal nourri dans le ventre de sa mère, c’est lui qui fera plus un diabète, une hypertension artérielle, une maladie coronarienne et a beaucoup de chances de décéder par rapport à un adulte qui est né avec un poids normal». Ce qui fait qu’il faut prendre en compte le couple mère-enfant et pour cela, il faut une politique globale en nutrition, qui doit être menée au niveau de chaque pays. D’où son appel aux pédiatres, gynécologues et obstétriciens, à travailler ensemble dans le sens de réduire le taux de morbidité et de mortalité.

Le professeur Folquet, vice-président des pédiatres d’Afrique francophone et secrétaire général de la Société ivoirienne de pédiatrie est lui catégorique. Sa conviction est que la nutrition est importante pour l’atteinte des Omd 4, car pour réduire la mortalité, il faut une bonne nutrition. «La malnutrition fait le lit de toutes les infections de l’enfant qui est mal nourri et la bonne nutrition permettra à la femme de s’auto-suffire, ce qui fait que nous devons sensibiliser les populations sur une bonne nutrition», a-t-il indiqué.

Selon le directeur de Nestlé Sénégal, organisateur de ces cours, la bonne nutrition pendant les 1 000 premiers jours peut réduire le nombre de décès dus à différentes maladies telles que le paludisme, la diarrhée, la pneumonie, la rougeole et la bonne nutrition peut réduire le risque de naissances prématurées de 17% et le nombre d’enfants avec retard de croissance chez les moins de cinq ans.

Écrit par Par Alioune Badara CISS

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !