Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la tuberculose : Les acteurs affinent les stratégies - 30/11/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Sénégal a enregistré de réels progrès en matière de lutte contre la tuberculose. Le taux de guérison tourne autour de 73 %. Les acteurs ne perdent pas de vue sur l’urgence d’intensifier les actions pour minimiser l’impact socio-économique d’une maladie qui tue 5000 personnes par jour à travers le monde. La directrice du Programme national de lutte contre la tuberculose, docteur Henriette Cessille Diop tire le bilan des actions déroulées depuis cinq ans.

De réels progrès ont été enregistrés. Mais, les acteurs ne doivent pas perdre de vue que la bataille n’est pas encore gagnée. Surtout que les prévisions incitent tout le monde à la vigilance. “ Nous avons un taux de détection c’est-à-dire le nombre de cas attendus qui est de 56 % dans nos structures sanitaires. Nous avons un taux de guérison de 73 % ”, révèle la directrice du Programme national de lutte contre la tuberculose.

Cette maladie qui a été déclarée urgence mondiale reste une priorité de santé publique. Les prévisions de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) indiquent une augmentation des incidences si les actions ne sont pas entreprises pour prévenir ses effets dévastateurs. “ La tuberculose tue tous les jours 5000 personnes dans le monde dont 600 en Afrique. Si elle n’est pas maîtrisée, elle tuera 35 millions de personnes dans les années à venir.

Elle est la première cause de mortalité chez les Personnes vivant avec le VIH (VIH) ”, soutient le représentant du docteur Antonio Pedro Filipe Junior de l’Oms. Cette organisation apprécie les efforts déployés par le gouvernement du Sénégal pour stabiliser le taux de prévalence et améliorer celui de guérison. Entre 2001 et 2004, le nombre de personnes guéries de la tuberculose a augmenté. Le taux de couverture en microscopie a aussi connu un bon. D’ailleurs, le Sénégal travaille en collaboration avec l’Oms pour réduire l’impact de la tuberculose d’ici 2015 conformément aux objectifs du millénaire pour le développement.

L’impact socio-économique de la maladie est réel. Les données démontrent qu’elle touche principalement la population active 76, 5 % cas de tuberculose ont la tranche d’âge comprise entre 14 et 45 ans. Au Sénégal, le gouvernement a opté pour renforcer les mesures de prévention. “ Le gouvernement du Sénégal, comme le souhaite le président de la République, a choisi de mettre l’accent sur la prévention qui constitue un acte de haute rentabilité du point de vue coût et efficacité. En matière de tuberculose c’est le traitement curatif des cas contagieux qui constitue le premier acte de prévention ”, indique le Professeur Oumar Faye, directeur de la Santé, représentant le ministre de la Santé et de la Prévention médicale.

Cette option peut s’expliquer par la découverte de nouveaux cas au Sénégal. En 2005, on a dénombré 6722 nouveaux cas de tuberculose pulmonaire à frottis positifs et 10120 cas de tuberculose toutes les formes confondues.
Depuis 2004, l’Etat a pris des mesures pour venir au chevet des malades en rendant gratuit les médicaments. Le montant destiné à l’achat des médicaments pourrait augmenter progressivement au fil des années. “ Le ministère de la Santé s’engage à augmenter progressivement dans le temps cette participation à l’achat des médicaments antituberculeux ”, révèle le représentant du ministre de la Santé le Professeur Oumar Faye.

IDRISSA SAN

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !