Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Prévention des maladies d’Alzheimer et de Parkinson : de nouveaux résultats partagés - 20/05/2013 - Le quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’âge est associé aux maladies telles le diabète de type 2, l’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires, les troubles lipidiques et les cancers. A cela s’ajoutent les maladies dégénératives du système nerveux avec un important risque de perte d’autonomie. C’est pourquoi, les recherches se sont orientées vers les moyens de prévention. Les recommandations portent d’abord sur l’hygiène de vie, une activité physique régulière, une alimentation équilibrée.

Dans ce cadre, l’on apprend encore que le café aurait un effet positif sur la santé grâce à son contenu en caféine et en antioxydants, en particulier chez la personne âgée. «La prise d’une dose de 300 mg de caféine correspondant à 3 à 4 tasses de café par jour diminue considérablement le temps de réaction des individus, améliore la vitesse et la précision du raisonnement logique et augmente le degré d’attention. Une consommation de longue durée et régulière de café aurait de même des effets positifs sur les fonctions cognitives (la mémoire) : des études faites dans des pays occidentaux (Finlande, Pays-Bas, Italie, France, Etats-Unis) ont montré que des sujets âgés de 70 à 90 ans et ayant consommé 3 à 4 tasses de café par jour pendant au moins 10 ans avaient moins de troubles de mémoire comparés à ceux en consommant moins ou plus», lit-on dans une nouvelle documentation de la Campagne Ignité.
De façon plus concrète, les chercheurs indiquent que la consommation modérée de café diminuerait le risque de dégénérescence du système nerveux et particulièrement des maladies d’Alzheimer et de Parkin­son. La maladie d’Alzheimer est caractérisée par une perte de mémoire et la désorientation du sujet âgé. Le café le pro­tègerait de cette maladie en augmentant la production de liquide cépha­lorachidien et en stimulant les échanges entre les neurones du cerveau.

La maladie de Parkinson, elle, est caractérisée par une perte des mouvements automatiques et des tremblements. La caféine et les antioxydants protégeraient et amélioreraient le fonctionnement des cellules cérébrales responsables des automatismes.

Écrit par Aly FALL

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !