Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Caravane médicale : vingt-cinq médecins pour soigner les maux de Ouacétacké - 28/08/2013 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Village situé dans le département de Podor, Ouacétacké est quasiment cerné par les eaux. D’où le ravage fait par le paludisme dans cette localité du nord du pays. Pour apporter leur aide, une caravane de consultation gratuite initiée par les ressortissants du village établis à Dakar, va investir les lieux pendant deux jours, du vendredi 30 au samedi 31 courant. Situé dans la sous-préfecture de Saldé, département de Podor, région de Saint-Louis, le village de Ouacétacké va recevoir la visite d’une caravane médicale.

Ceci pendant deux jours, du vendredi 30 au Samedi 31. Même si le taux de couverture des moustiquaires est de 80 % au Sénégal, le paludisme continue de faire des ravages dans ce village. La cause de cette situation pour le moins alarmante est que le village est cerné par les eaux, notamment celles du fleuve Sénégal, du Doué, ainsi que les eaux de crue, et celles stagnantes des rizières et autres marigots. Cette forte présence des eaux dans la zone habitée par des pêcheurs et des agriculteurs, favorise la présence en toutes saisons des moustiques. C’est ce qui justifie l’organisation des Journées médicales selon les organisateurs.

Ces journées de consultations gratuites sont parrainées par le ministre délégué au Budget, Abdoulaye Daouda Diallo et initiées par l’Union pour le développement d’Ouacétacké (Udo). Ces journées se fixent pour objectif de rendre accessibles des soins médicaux qui sont, généralement, hors de portée de ces populations démunies. Pendant ces deux journées, des médecins de différentes spécialités (pédiatrie, chirurgie dentaire, gynécologie, gériatrie…) regroupés dans le cadre de l’Association Santé pour le Fouta (Asfo) se fixent pour objectif de soigner le maximum de patients avec, à la clé, une distribution gratuite de médicaments, dans la limite des stocks disponibles.

Les cas les plus compliqués étant, bien entendus, référés aux structures sanitaires adaptées. Mais, au-delà des Journées médicales gratuites, l’objectif de cette caravane est, selon les organisateurs, de rapprocher la diaspora établie à Dakar des autochtones. Ainsi, ce sont des dizaines de jeunes qui n’ont qu’une connaissance sommaire du village de leurs parents qui s’y rendent à l’occasion. L’objectif étant de réaliser le meilleur brassage possible.

Diomma DRAME

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !