Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Vaccin contre le paludisme : des résultats “encourageants” à prendre avec prudence - 08/10/2013 - Senenews - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le groupe pharmaceutique britannique GSK a qualifié, mardi 8 septembre, d’”encourageants” les essais du RTS,S, son vaccin expérimental anti-paludisme destiné aux enfants d’Afrique sub-saharienne. Les nouveaux résultats du suivi de plus de 6 500 enfants africains vaccinés par le RTS,S ont été communiqués dans le cadre de la conférence panafricaine “Multilateral Initiative on Malaria” (Initiative multilatérale sur le paludisme), qui se tient à Durban (Afrique du Sud) jusqu’au 11 octobre.

Dix-huit mois après les trois injections du RTS,S, Lucas Otieno (Kenya Medical Research Institute/Walter Reed Project), l’un des responsables de l’étude, indique avoir constaté une efficacité vaccinale de 46 % chez les nourrissons (âgés de 5 à 17 mois lors de la première injection) et de 27 % chez ceux âgés de 6 à 12 semaines lors de la première injection. Ces chiffres sont du même ordre que ceux annoncés en 2012, après quatorze mois de suivi : respectivement 56 % de réduction des crises de paludisme pour le premier groupe et de 30 % pour le second.

Le taux d’efficacité annoncé pour les résultats communiqués le 8 octobre, doit être interprété avec précaution car la méthodologie utilisée pourrait donner un reflet flatteur de la réalité : pour l’instant, les données disponibles – présentées à Durban dans un “résumé” – ne précisent pas la manière de calculer cette efficacité. Le texte ne prend en compte que les enfants ayant effectué jusqu’au bout les vaccinations prévues. Or le taux d’efficacité serait plus faible s’il était estimé sur l’ensemble des enfants retenus pour l’étude et dont plusieurs centaines ont interrompu leur participation.

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !