Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Cancer du sein : le maire de Louga souhaite la réduction du coût de la mammographie - 23/10/2013 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le maire de Louga, Aminata Mbengue Ndiaye, a plaidé pour une réduction du coût de la mammographie dans le cadre de la prévention et de la prise en charge du cancer du sein. Elle juge la somme de 25.000 FCfa hors de portée des femmes qui veulent faire le dépistage. Le maire de la commune de Louga a pris part à une conférence sur le cancer du sein organisée par l’Association Henriette et la Ligue sénégalaise de lutte contre le cancer (Lisca). Aminata Mbengue Ndiaye a estimé que le coût de l’examen est excessivement cher. « Si nous voulons arriver à vaincre le cancer du sein, il nous faut aller vers le dépistage précoce de la pathologie qui passe par l’examen de mammographie. Dieu merci, l’appareil existe à l’hôpital régional de Louga, mais le coût de l’examen, qui est de 25.000 FCfa, est très cher et hors de portée des femmes », souligne-t-elle.

C’est pourquoi elle invite l’Etat à réduire les frais pour que les femmes puissent se faire dépister très tôt et prises en charge en cas de maladie. « Compte tenu de la situation de pauvreté dans les familles, il faut que l’Etat, à défaut de rendre gratuit l’examen, réduise, de façon acceptable, son coût afin d’aider les femmes qui n’ont pas les moyens », plaide-t-elle, relevant que « pour l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (Omd) en matière de santé, la commune de Louga accorde une importance capitale à la lutte contre le cancer et apprécie, à sa juste valeur, les moyens déployés par les partenaires pour le dépistage des femmes ». Selon Mme Mbengue, « cela offre une opportunité unique à nos femmes d’accéder à la consultation et de profiter à celles dont le besoin est avéré d’un examen de mammographie gratuit ».

La caravane initiée par l’Association Henriette, qui regroupe des ressortissants sénégalais à l’étranger, la Lisca et l’Institut du cancer, est en séjour de deux jours à Louga pour permettre aux femmes de bénéficier du dépistage gratuit au Centre de santé de cette localité. « C’est une bonne occasion pour les femmes de connaître leur situation actuelle et de se faire prendre en charge très tôt si le cancer est avéré », confie le Pr. Mamadou Diop de l’Institut du cancer. Selon lui, « il est nécessaire que les femmes se fassent dépister très tôt avant les complications. Cela, d’autant plus que les soins et médicaments coûtent excessivement cher et beaucoup de patients, aujourd’hui, sont dans l’incapacité de poursuivre leur traitement, faute de moyens ».

La conférence, qui a drainé beaucoup de femmes, a été mise à profit grâce à la projection d’un film pour sensibiliser ces dernières sur les conséquences du cancer du sein.

Ousmane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !