Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Chimio prévention du paludisme saisonnier : Kédougou s’apprête à accueillir la campagne 2013 - 29/10/2013 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Du 1er au 5 novembre prochain, la région de Kédougou vivra au rythme de la campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier (Cps) pour les enfants de 3 mois à 10 ans. Entre autres objectifs de cette campagne : diminuer la mortalité de l’enfant d’environ 1 pour 1000.

La région de Kédougou a été choisie pour abriter la campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier (Cps) pour les enfants âgés de 3 mois à 10 ans. Cette campagne 2013 sera déroulée dans tous les districts de la région de Kédougou (Kédougou, Saraya et Salémata) et dans le district de Diankhémakhan du 01 au 5 novembre 2013. Son lancement devrait permettre de prévenir environ 75% de tous les accès palustres et, environ 75% des accès palustres sévères. Elle devra aussi aider à diminuer la mortalité de l’enfant d’environ 1 pour 1000. Ainsi que l’incidence de l’anémie de gravité modérée.

Kédougou ne sera pas la seule région à accueillir cette campagne. Les régions de Tambacounda, Kolda et Sédhiou qui remplissent les critères ont été également retenus pour le même objectif : mettre en œuvre la chimio prévention du paludisme saisonnier (Cps) chez les enfants de 3 mois à 10 ans. Ce, couvrant une période n’excédant pas quatre mois pendant la saison de transmission chez les enfants de moins de 5 ans.

Le paludisme reste un problème de santé publique majeur, avec une morbidité estimée à 216 millions de cas cliniques et 655 000 décès dans le monde attribuables à cette maladie en 2010. De nombreux décès dus au paludisme (91 %) surviennent en Afrique subsaharienne, où les enfants de moins de 5 ans payent le plus lourd tribut. En 2010, selon les estimations, 86 % de l’ensemble des décès attribuables au paludisme concernent cette classe d’âges.

Les interventions actuellement recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (Oms) pour lutter contre le paludisme comprennent l’utilisation de moustiquaires à imprégnation durable d’insecticide et/ou la pulvérisation intra-domiciliaire d’insecticides à effet rémanent dans la lutte anti vectorielle. Un accès rapide aux tests de diagnostic en cas de suspicion et le traitement des cas confirmés par des associations médicamenteuses comportant de l’artémisinine. Par ailleurs, d’autres interventions sont recommandées pour des groupes spécifiques à haut risque dans des zones de forte transmission. Il s’agit notamment un traitement préventif intermittent des femmes enceintes.
Avec l’évolution de l’épidémiologie du paludisme, le paradigme change progressivement. Il passe d’une approche unique en toute situation au ciblage des stratégies de lutte antipaludique sur des populations spécifiques et/ou en certains endroits pour une efficacité maximale.
Dans les régions de paludisme saisonnier où 60% des cas surviennent au cours d’une période maximale de quatre mois, l’Oms recommande désormais une nouvelle intervention contre le paludisme à Plasmodium falciparum : la chimio prévention du paludisme saisonnier (Cps) chez les enfants.

C’est dans ce cadre que le Sénégal a introduit cette intervention dans sa politique de prévention et de prise en charge du paludisme. Ce, pour mieux atteindre les objectifs contenus dans son plan stratégique.

Abdoulaye SIDY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !