Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Inauguration de l'hôpital pédiatrique de Diamniadio : Macky Sall veut doter le pays d’un système de santé performant - 20/01/2014 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le chef de l’Etat a procédé, samedi, à l’inauguration de l’Hôpital d’enfants de Diamniadio (Hed) en présence du Premier ministre, Aminata Touré, du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Pr Awa Marie Coll Seck et de l’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Sénégal, Xia Huang. Cette infrastructure hospitalière est réalisée grâce au financement de la République populaire de Chine pour un montant de 5 milliards 40 millions de FCfa.

Lors de l’inauguration, Samedi dernier, de l’hôpital pédiatrique de Diamniadio, le chef de l’Etat a réitéré son engagement à doter le Sénégal d’un système de santé performant capable d’offrir des soins de qualité, accessible à tous. Avec cette infrastructure hospitalière moderne, les populations de Diamniadio, Sébikotane, Bargny ou des localités environnantes n’auront plus à se déplacer jusqu’à Dakar pour la prise en charge médicale de leurs enfants. Selon Macky Sall, cette structure, véritable fleuron de notre système de santé, a pour vocation de permettre à tous les enfants de bénéficier d’un accès à des soins spécialisés de qualité.

« Je salue l’initiative de la République populaire de Chine visant à doter notre pays de cet hôpital pédiatrique pour un financement de 70 millions de yuans, soit un peu plus de 5 milliards 40 millions de FCfa, pour une durée de réalisation de 23 mois seulement », s’est félicité le chef de l’Etat. Il a estimé que cet hôpital moderne, qui va prendre en charge les populations des localités environnantes, de la banlieue de Dakar, de Thiès, est d’une importance capitale dans notre système de santé, vu sa position dans cette zone carrefour de Diamniadio. L’hôpital recevra aussi les jeunes patients référés à partir d’autres structures sanitaires du Sénégal.

« Il constitue un centre hospitalier national de référence, je dirais même un centre hospitalier universitaire. C’est également une structure spécialisée pour le pôle urbain en développement autour de Diamniadio », a ajouté M. Sall devant une forte mobilisation des populations. C’est pourquoi il a demandé au gouverneur de Dakar de veiller à sécuriser l’espace autour de l’hôpital pour des extensions futures.

Des soins de qualité accessibles à tous

Le président de la République a, en outre, soutenu accorder une place primordiale à la santé des populations : une priorité fondamentale de l’action du gouvernement. Cet intérêt particulier repose, selon lui, sur sa conviction que la santé est avant tout un droit pour les populations et une condition incontournable pour le développement économique et social. Macky Sall est revenu également sur la mise en place de la Couverture maladie universelle (Cmu) avec l’objectif fixé de toucher près de 75 % des Sénégalais d’ici à 2017. Il a rappelé que la mise en ouvre de la Cmu est déjà disponible avec la gratuité des soins aux enfants de 0 à 5 ans et la généralisation de la gratuité de la césarienne. Les autres composantes, a-t-il poursuivi, sont en cours de déploiement. Il s’agit du développement des mutuelles de santé avec la subvention des cotisations de leurs membres, la mise en place des fonds d’équité pour la prise en charge des indigents, le renforcement du « Plan sésame » de prise en charge gratuite des personnes âgées de 60 ans et plus et de la réforme des Institutions de prévoyance maladie (Ipm). « Ce qui montre la place stratégique de l’hôpital dans ma politique de santé et la nécessité absolue de renforcer sa vocation de lieu de soins spécialisés, d’enseignement et de recherche, mais aussi d’espace d’expression de la solidarité humaine devant la maladie », a déclaré M. Sall.

A son avis, l’hôpital ne doit pas être un endroit déconnecté de son environnement et des réalités sociales ou un environnement fermé aux valeurs d’hospitalité et de générosité qui nous sont chères. Il doit s’intégrer dans un schéma organisationnel où la proximité, la socialisation, la mutualisation des ressources, la complémentarité et la coopération entre les structures sanitaires publiques vont le rendre plus performant. Il a réaffirmé le soutien de l’Etat aux services publics hospitaliers afin de garantir l’accès de tous à la santé.

S’adressant aux responsables de l’hôpital, il les a encouragés à pérenniser les campagnes de consultations gratuites et de soins au profit des enfants de la zone.

Prise en charge des accidentés : Vers la création d’un centre de traumatologie à Diamniadio

La prise en charge des accidentés de la circulation est une préoccupation du chef de l’Etat. Ainsi, lors de l’inauguration du nouvel hôpital pédiatrique, il a invité, samedi, le Premier ministre à créer un centre d’excellence de traumatologie à Diamniadio. « Notre programme dans cette zone de forte circulation routière montre l’occasion d’aborder la question de la prise en charge des urgences. Laquelle est d’une importance primordiale. Les services d’urgence doivent toujours incarner les valeurs de service public. L’aide médicale d’urgence doit être une priorité pour notre système de santé », a déclaré Macky Sall.

L’objectif est clair. Il s’agit, selon lui, de faire en sorte qu’à terme, aucun malade n’arrive dans un service d’urgence sans être pris en charge convenablement. Il a demandé au ministre de la Santé de lui soumettre, dans les meilleurs délais, un plan d’amélioration des soins curatifs. « Dans le même temps, j’invite le Premier ministre à créer un centre d’excellence de traumatologie à Diamniadio pour la prise en charge des accidentés », a recommandé le président. Macky Sall a également appelé les responsables de l’Hôpital d’enfants de Diamniadio, avec l’appui du ministère de la Santé, à favoriser la mise en place d’un pôle mère-enfant. L’avenir, a-t-il soutenu, est à la création de pôles hospitaliers d’excellence et de référence. M. Sall a saisi cette occasion pour rappeler la désignation du Sénégal pour abriter un centre d’excellence par la Banque mondiale pour la santé de la mère et de l’enfant.

Un hôpital moderne d’une capacité d’accueil de 140 lits

Cette nouvelle infrastructure, située à la sortie de Diamniadio en allant vers Thiès, compte quatre pôles pavillons. Il y a le pôle de la pédiatrie médicale et de la chirurgie, des hospitalisations, de la technologie médicale et enfin celui des services administratifs, techniques et de soutien. Cet hôpital moderne de 140 lits est doté de salles d’hospitalisation adaptées aux enfants et répondant aux normes. Il dispose également d’un laboratoire équipé et doté d’un personnel compétent, un service Orl avec un matériel haut de gamme et un service d’imagerie médicale.

L’Hed abrite aussi deux blocs opératoires équipés, d’une centrale de production d’oxygène, d’une unité de stérilisation, d’un château d’eau d’une autonomie de trois jours, de deux cabinets dentaires disposant d’une unité de radiographie numérique et d’une ludothèque pour les enfants (non encore équipée). Les personnes adultes peuvent bénéficier en consultations externes des prestations de l’imagerie médicale et du laboratoire.

Dans un prospectus remis à la presse, Dr Khadessa Sy Diao, la directrice de l’hôpital, a assuré de faire de l’accueil et de la prise en charge de chaque enfant malade un défi majeur. Cette infrastructure dont la réception technique a eu lieu en mai 2012 a démarré ses activités le 1er août de la même année. L’Hed est entièrement dédié à la prise en charge des enfants de 0 à 15 ans. Il est financé et réalisé par la République populaire de Chine à hauteur de 5 milliards 40 millions de FCfa.

Le dynamisme de l’axe Dakar-Pékin magnifié

Le chef de l’Etat a profité de l’inauguration de l’Hôpital d’enfants de Diamniadio pour saluer le dynamisme de la coopération entre le Sénégal et la Chine. « Bravo à la coopération chinoise, et je salue l’efficacité avec laquelle le projet de l’hôpital a été mené. C’est un maillon supplémentaire de taille dans notre relation ancienne et riche de nombreuses réalisations », s’est félicité Macky Sall. Il a rappelé le passage de nombreuses missions médicales dans notre pays et salué l’engagement de la Chine pour les nombreux efforts consentis dans le financement de la santé, l’agriculture, le sport et la culture. Le président a noté que cette coopération sera diversifiée. « Je me réjouis de la vitalité de la coopération entre nos deux pays. Le dynamisme de l’axe Pékin/Dakar est visible à travers les multiples réalisations effectuées dans le domaine des infrastructures, particulièrement dans la santé », a salué M. Sall.

Le président de la République a invité les Sénégalais à suivre l’exemple des Chinois qui, en moins de deux ans, ont réalisé cette infrastructure hospitalière. « Que les Sénégalais à qui on a confié des travaux travaillent vite et bien, dans le respect du délai, comme l’ont fait les Chinois », a-t-il préconisé. Il a également demandé aux responsables de la structure hospitalière et aux populations de veiller à sa propreté et à sa maintenance. Sur demande de la directrice de l’hôpital, il a offert deux bus pour le transport du personnel. Macky Sall a, par ailleurs déclaré que l’Hôpital de Diamniadio va bientôt recevoir un lot d’équipements complémentaires.

XIA HUANG : « Nous sommes prêts à vous accompagner »

Le président de la République peut compter sur le soutien de la République populaire de Chine en ce qui concerne la réalisation de ses objectifs pour l’émergence du Sénégal. L’annonce a été faite, samedi, par l’ambassadeur chinois lors de l’inauguration de l’Hôpital d’enfants de Diamniadio. « Nous sommes prêts à vous accompagner pour la réalisation de votre rêve d’un Sénégal émergent. La Chine sera toujours votre partenaire fidèle », a déclaré Xia Huang.

Revenant sur l’inauguration de cette nouvelle infrastructure, il a souligné que c’est une nouvelle étape de la coopération entre les deux pays qui se veut agissante, pragmatique et qui ne cesse de donner des résultats. « Je salue votre intérêt à perpétuer notre relation. Dans un mois, vous êtes attendu à Pékin. Vous serez le premier chef d’Etat à être accueilli en Chine. Tout cela montre l’importance que notre pays accorde au Sénégal », a ajouté le diplomate. Il a noté que son pays fera tout pour que le séjour de Macky Sall soit couronné de succès. Selon M. Huang, entre la Chine et le Sénégal, c’est d’abord une relation d’Etat à Etat, mais c’est une relation au service des populations. Il a indiqué que, depuis quelques années, la coopération en matière de santé est devenue un volet très important, rappelant les nombreuses missions médicales chinoises au Sénégal. L’ambassadeur a annoncé aussi qu’avant le lancement des travaux de rénovation du stade Aline Sitoé Diatta, une mission médicale se rendra à Ziguinchor pour offrir des consultations aux populations.

Aliou KANDE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !