Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Tuberculose : L’infection opportuniste la plus fréquente chez les séropositifs - 15/12/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les membres du Programme national de lutte contre la tuberculose (Pnt) ont présenté mardi dernier à Dakar les résultats de la revue externe quinquennale 2006. Cette revue permet d’évaluer les performances du Pnt et ses faiblesses et de définir les orientations futures en vue d’une bonne amélioration. La tuberculose constitue et reste un problème de santé publique au Sénégal et dans le monde car elle cause trois millions de décès par an.

“La tuberculose reste un problème de santé publique au Sénégal et dans le monde. Cette maladie tue tous les jours 5 mille personnes dans le monde dont 600 en Afrique dont l’âge varie entre 15 et 49 ans. Si elle n’est pas maîtrisée, elle tuera encore 35 millions de personnes dans les années à venir ”. Ces propos du Dr Isseu Diop Touré représentante de l’Organisation mondiale de santé (Oms) méritent une attention des autorités.

Et le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention médicale, M. Farba Lamine Sall semble comprendre ce danger. Car, selon lui, le gouvernement du Sénégal a déclaré la tuberculose comme une urgence de santé publique conformément aux recommandations de la 55e session du comité régional de l’Oms pour l’Afrique.

M. Sall promet que l’Etat du Sénégal mettra en œuvre toutes les mesures idoines pour le contrôle de la tuberculose au Sénégal. En ouvrant cet atelier de restitution des résultats de la revue externe du Programme national de lutte contre la tuberculose (Pnt), Farba Lamine Sall a profité de l’occasion pour attirer l’attention des Sénégalais sur cette maladie qui provoque trois millions de décès par an dans le monde. Farba Lamine Sall d’ajouter qu’il y a 8 à 10 millions de nouveaux cas chaque année.

Au Sénégal la tuberculose sévit à l’état endémique et constitue la forme la plus fréquente des affections opportunistes au cours de l’infection à VIH. En 2005 sur 10.120 cas de tuberculose, toutes formes déclarées dira, le directeur du cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention médicale, 6.722 étaient des cas pulmonaires contagieux. Raison pour laquelle, l’Etat du Sénégal fait de cette maladie une priorité de santé publique et a déjà posé des actes forts pour matérialiser son engagement politique, affirme-t-il. Il s’agit de la mise en place d’un Programme national de lutte contre la tuberculose (Pnt) pour ne citer que celui-ci, qui a mis sur place une revue externe de son programme.

Le but de cette revue externe permet d’évaluer les performances et les faiblesses du Pnt afin de définir les orientations futures en vue d’en améliorer les indicateurs. Elle permettra aussi aux membres du Pnt selon, le Dr Isseu Diop Touré, représentant de l’Oms de faire le point des interventions effectuées depuis 2001 dans le cadre de tous les niveaux de la pyramide sanitaires. Il s’agit des aspects relatifs à la gestion programmatique du Pnt, à l’approvisionnement en médicaments, à la prise en charge des cas de tuberculose, des laboratoires ainsi que le partenariat avec plusieurs autres organismes a déclaré la représentante de l’Oms. Quant aux résultats de cette revue, elle va permettre d’identifier les interventions prioritaires conformément aux Objectifs du développement du millénaire qui vise à réduire l’impact de la tuberculose d’ici 2015 à travers un partenariat autour de l’Oms avec son initiative “ Stop TB ”.

Eugène Kaly

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !